Face à Ebola, les habitants de la Sierra Leone sont confinés chez eux

Les habitants de la Sierra Leone sont obligés de rester chez eux ce weekend. Cette mesure ordonnée par le président du pays est décrétée pour la deuxième fois en six mois.

Le but est de maîtriser une hausse des cas d’Ebola dans le pays, qui compte le plus grand nombre de cas identifiés du virus. Depuis vendredi matin et jusqu’à dimanche soir, les six millions de Sierra-Léonais seront contraints de rester chez eux. Cette mesure a été prise face à la recrudescence de nouveaux cas d’Ebola. 
Lors de la semaine du 8 au 15 mars, l’Organisation mondiale de la santé a en effet enregistré 150 nouveaux cas en Afrique de l’Ouest. Le confinement a pour but de « sensibiliser la population » de la Sierra Leone et à être « davantage efficace dans la recherche de nouveaux cas ». Plus de 26 000 volontaires sont mobilisés pour faire du porte-à-porte chez les habitants.  

Le président Ernest Koroma a précisé que toute activité commerciale serait interdite pendant ces trois jours, mais que « le ravitaillement sera assuré pour des travailleurs essentiels ainsi que pour les passagers à l’arrivée et en partance de l’aéroport international ». C’est la deuxième fois qu’une telle mesure est prise en Sierra Leone. Un confinement similaire avait déjà été décidé en septembre dernier. Il avait aidé à diagnostiquer une centaine de malades.