L'ancien président du Brésil Lula proche de la prison

5 avril 2018 Par

La Cour Suprême du Brésil a autorisé l'exécution de la peine de prison de l'ancien président.

L’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, 72 ans, l’une des personnalités politiques de gauche les plus emblématiques de l’Amérique du Sud, pourrait être incarcéré dans les jours prochains.

La Cour Suprême a rejeté sa demande d’habeas corpus, à six voix contre cinq. Elle aurait pu lui éviter la prison avant que tous les recours possibles ne soient épuisés.

Au Brésil, toute peine de prison peut commencer à être purgée lors d’une condamnation en seconde instance : avec le rejet de l’habeas corpus, Lula doit être envoyé en prison.

"Un chemin juridique et judiciaire inédit au Brésil"

Lula, président de 2003 à 2010, est accusé d’avoir reçu un appartement en bord de mer en échange de faveurs dans l’obtention de marchés publics. Il nie l’accusation et avance une absence de preuves. Il devra purger douze ans et un mois de prison. Il était donné favori pour la prochaine élection présidentielle, qui se tient en octobre.
 
Cette décision constitue une rupture constitutionnelle majeure dans le pays selon le chercheur à l'IRIS Christophe Ventura :

00:00

00:00