L'Arabie saoudite vole au secours du président Hadi au Yémen

26 mars 2015 Par

L’Arabie saoudite a décidé de « répondre à l’appel » du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi. Cette nuit, elle a lancé des raids aériens sur le Yémen.

L’opération miliaire a pour objectif de défendre le président Hadi, confronté à la progression des rebelles de la milice chiite des Houthis, vers le sud du pays. Depuis septembre, les Houthis poursuivent leur progression fulgurante dans le pays. Ils ont déjà pris la capitale du pays, Sanaa, et se rapprochent d’Aden, ville où le président déchu avait trouvé refuge. 
Une dizaine de pays soutiennent cette opération, dont le Qatar, le Koweït, l’Egypte et la Jordanie. 
L’Arabie saoudite a mobilisé 100 avions de guerre et 150 000 soldats saoudiens.
Mais si l’Arabie saoudite intervient militairement au Yémen, c’est surtout pour contrer l’Iran, soupçonné de soutenir les rebelles chiites. Cette nuit, les bombardements qui visaient des sites stratégiques de la capitale yéménite ont déjà fait 13 morts, dont des enfants et des femmes. 
Qui sont ces rebelles chiites, soutenus par l’Iran et le Hezbollah ? Pourquoi l'Arabie saoudite intervient au Yémen ?
Ecoutez la réponse d’Antoine Basbous, spécialiste du monde arabe et de l’islam.