"L'Etat islamique veut gagner en autorité au sein de la mouvance jihadiste"

Le groupe terroriste surenchérit dans l'horreur et entend pousser à la radicalisation en brûlant vif un pilote jordanien. L'analyse de Mathieu Guidère, spécialiste du monde arabo-musulman.

L'organisation Etat islamique a franchi une nouvelle étape dans l'horreur en brûlant vif un pilote jordanien, mardi. Le groupe terroriste a publié sur les réseaux sociaux la vidéo du supplice de l'otage suscitant une réaction immédiate de la Jordanie qui a exécuté deux jihadistes irakiens, dont une femme, condamnés à mort par Amman depuis des années. Au Caire, la mosquée Al-Azhar, la plus haute institution du monde sunnite, a appelé à tuer les membres de l'organisation. Après les décapitations et les lapidations, le groupe Etat islamique entend terroriser ses ennemis en montrant le sort qui leur est réservé. C'est aussi une manière de s'imposer comme leader des mouvements jihadistes selon Mathieu Guidère, spécialiste du monde arabo-musulman, professeur à l'université Toulouse 2.

00:00

00:00


La volonté de l'Etat islamique d'éliminer ceux qu'il considère comme des "mécréants" se traduit également par une politique d'anéantissement d'une culture jugée trop proche des valeurs occidentales. Depuis plusieurs mois, les jihadistes détruisent des livres des bibliothèques de Mossoul, en Irak. Il s'agit d'ouvrages parfois millénaires mais aussi de livres de philosophie, de science, de poésie, et même d'ouvrages pour enfants. 

00:00

00:00