La femme de Vincent Lambert conserve la tutelle de son mari

8 décembre 2016 Par

La cour de cassation a rejeté jeudi 8 décembre le pourvoi des parents de Vincent Lambert. Sa femme, favorable à l'arrêt des soins, conserve la tutelle de son mari.

La bataille juridique entre la femme et les parents de Vincent Lambert a connu un nouvel épisode jeudi 8 décembre. La cour de cassation a rejeté le pourvoi des parents, favorables au maintien en vie de leur fils, plongé dans un état végétatif à cause d'un accident de moto en 2008. Se femme, favorable à l'arrêt des soins, conserve la tutelle de son mari pour 10 ans. Vincent Lambert est toujours hospitalisé au CHU de Reims. 
 

Une procédure en vue de l'arrêt des soins

La cour de cassation a reconnu que Rachel Lambert, femme de Vincent, a rempli ses devoirs d'épouse et s'est battue aux côtés de son mari. Elle n'a pas failli non plus à son devoir de représentation selon la justice. La cour a, en outre, précisé qu'il était impossible de reprocher à Rachel Lambert un éloignement de son mari puisque celui-ci s'expliquait par la volonté de protéger leur enfant d'une pression médiatique importante. 

La tutelle ne devrait pas empêcher de nouvelles contestations de la part des parents de Vincent Lambert, ou d'autres membres de la famille militant pour son maintien en vie. En parallèle, le neveu de Vincent Lambert a entamé en octobre une procédure d'astreinte. Par ce biais, il espère contraindre le CHU de Reims de relancer le processus en vue d'un arrêt des soins. Le Conseil d'état doit se prononcer sur cette problématique dans les prochains mois

Sur le même thème :