Les évêques de France réunis en assemblée plénière à Lourdes

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

jeudi 2 novembre 2017 à 8h10

Durée émission : 15 min

Le Grand Invité

© VINCENT/Sanctuaire Lourdes/CIRIC - 29 mars 2012: Portrait de Mgr Nicolas BROUWET, év. de Tarbes et Lourdes, Lourdes (64), France.

De quoi vont-ils parler? Dès demain et pour six jours les évêques de France sont réunis en assemblée à Lourdes. Des échanges dont Mgr Nicolas Brouwet nous explique les enjeux.

Les 116 évêques de France et d’Outre-mer se réunissent à Lourdes, du 3 au 8 novembre 2017. L’Assemblée plénière des évêques de France est un événement important pour l'Église de notre pays qui se tient deux fois par an. De quoi vont parler les évêques? Difficile de le savoir car durant l'assemblée d'automne les échanges se font souvent sans public. Trois points essentiels ont toutefois été dégagés: la réforme de la Conférence des évêques de France (CEF)  ; la formation des séminaristes; le synode des jeunes qui aura lieu en novembre 2018.

 

 

réformer la structure de la conférence des évêques de France

"Nous avons d’abord besoin de nous retrouver entre nous", affirme Mgr Nicolas Brouwet, qui est depuis cinq ans l'évêque de Tarbes et Lourdes qui tient le rôle d’hôte. "On n’est pas toujours d’accord entre nous, mais c'est l'occasion d'échanger différents points de vue."

Le principal projet de cette 51ème assemblée est de taille, quoiqu'assez technique. Il s'agit en effet de réformer la structure de la conférence des évêques de France, afin de mieux adapter "l'outil" qu'il représente et aider les évêques dans leurs missions.
 

Mieux expliquer les positions de l'Église

De manière plus générale, Mgr Brouwet reconnaît "l'incompréhension"  existant envers l'­Église catholique en France. Il admet que les prêtres, évêques et chargés de pastorale doivent travailler à améliorer la communication de l'Église, surtout concernant les sujets d'actualité. "On a peut-être à être plus transparents, à mieux expliquer nos positions, et à mieux écouter (...) vis-à-vis du monde et de la société", concède-t-il.

L'évêque de Tarbes et Lourdes se montre toutefois assez confiant, en renvoyant aux prises de parole "de plus en plus nombreuses dans les médias et les réseaux sociaux."
 

Réformer les séminaires

Parmi les questions qui devraient être abordées, la formation des prêtres. En jeu notamment, la "Ratio Fundamentalis", ce programme universel qui régit le parcours dans les séminaires et dont la dernière révision date de 1985.

De sérieuses discussions autour de son application au niveau national devraient aboutir à deux nouvelles mesures. La première concerne l'année de propédeutique, jusqu'à présent "fortement recommendée" avant d'entamer le premier cycle de formation, elle va devenir "obligatoire". L'année de pastorale avant l'ordination se fera désormais en dehors du séminaire, dans des "communautés paroissiales".

 

Émission réalisée avec la collaboration de Radio Présence à Lourdes

 

Invités

  • Mgr Nicolas Brouwet , Evêque de Tarbes et Lourdes

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.