Mgr Georges Pontier: "La fraternité, c'est l'enjeu du moment"

Présentée par François Ballarin

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

vendredi 17 mars à 7h50

Durée émission : 8 min

Mgr Georges Pontier: "La fraternité, c'est l'enjeu du moment"

À l'occasion de la journée spéciale "Pauvreté et fraternité", Mgr Georges Pontier évoque la convivialité et le sens de la fraternité qui se vit à Marseille. Il répond à Maud de Bourqueney.

"La fraternité, c'est l'enjeu du moment.Mgr Georges Pontier est archevêque de Marseille depuis 2006. Témoin des enjeux de fratenrité sur son territoire, se réjouit du dynamisme de l'engagement associatif chez les Marseillais. C'est d'ailleurs selon lui "sûrement l'un des facteurs qui explique que ça ne dégénère pas!"
   

Pauvreté et fraternité | Journée spéciale à Marseille - Vendredi 17 mars 2017, à l'approche des élections présidentielles et législatives, RCF propose l'opération "Territoires de Fraternité". Quatre journées pour se préparer à voter en 2017. > En savoir plus

 

diverses formes de Pauvreté

À Marseille, Mgr Georges Pontier est témoin des diverses formes de pauvreté sur le territoire. L'archevêque a plusieurs fois effectué des maraudes avec le Secours catholique, au cours desquelles il a rencontré des personnes sans logement ou sans revenus suffisants pour se nourrir. Avec les communautés religieuses implantées dans les cités, il a aussi vu la souffrance que représente le fait de ne pas avoir de travail. "Quand on a pas de travail c'est sûrement une des plus graves atteintes."

Et aussi de nombreuses formes de fraternité

"À Marseille, il y a un très beau tissu associatif, au plus près du terrain, un peu partout dans cette ville." Et si "la pauvreté se vit sous le soleil", à Marseille il y a surtout cete habitude si bien répandue de s'entraider, de se faire des cadeaux. "Il y a beaucoup de petits signes de fraternité."

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions