L'institut de protection sociale s'inquiète de la future réforme des retraites

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'Invité du 18/19 régional en Auvergne-Rhône-Alpes

lundi 2 décembre 2019 à 18h20

Durée émission : 20 min

L'institut de protection sociale s'inquiète de la future réforme des retraites

© RCF Lyon 2019 - Bruno Chrétien

Le 5 décembre prochain débutera une mobilisation contre la réforme annoncée des retraites, à la suite d'un appel intersyndical à la grève. Que contient cette réforme pas encore votée ?

L'IPS est un think tank qui regroupe des experts comptables juridiques et fiscaux sur le sujet de la protection sociale en France. Son président, Bruno Chrétien, était notre invité.

Le futur projet de réforme des retraites, notamment porté par le rapport de Jean-Paul Delevoye, provoque bien des remous, avec notamment un appel à la grève le 5 décembre prochain.

Il reste encore à ajuster des éléments dans la réforme, mais il est déjà prévu de mettre fin aux régime spéciaux qui concernent 330 000 personnes. Le but de la réforme : changer la règle du jeu sans prévoir une remise en cause du système de répartition.

 

une uniformisation du système des retraites

Actuellement, les jeunes actifs cotisent pour les générations futures, avec un système qui fonctionne par trimestre. Avec la future réforme, le régime sera intégralement géré par points, comme c'est déjà le cas dans certaines professions libérales.

Pour Bruno Chrétien, la promesse de "justice" faite par le gouvernement ne pourra pas être tenue. Le président de l'IPS insiste sur le fait que dans "tous les pays du monde", le système de retraites repose sur trois pilliers : des régimes de base, des régimes complémentaires et des régimes supplémentaires, qui sont différents entre les salariés du privé, du public et des indépendants.
 

"On imagine un système qui n'existe nulle part au monde, sauf dans un seul pays qui s'appelle la Corée du Nord".

Élément surprenant, l'idée d'un système uniforme pour tous n'est appliquée qu'en Corée du Nord, selon Bruno Chrétien. Un tel fonctionnement ne tient pas compte des différences entre les salariés, selon le président de l'Institut de la protection sociale. Il conclut : "Cette idée d'un régime universel elle est pratiquement impossible à mettre en oeuvre de manière sereine".

Invités

  • Bruno Chrétien, Président de l'IPS

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 18h20

Chaque soir ceux qui font l'actualité de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont dans le 18/19. L'invité réagit dès 18h20 à toute l'actualité.

Le présentateur

Jean-Baptiste Cocagne

Après trois ans passés à Rome sur les ondes de Radio Vatican, Jean-Baptiste Cocagne intègre la rédaction de RCF Lyon en septembre 2015. Aujourd'hui rédacteur en chef, il anime la tranche régionale du "18/19 Auvergne-Rhône-Alpes".