[Synode] pour sa béatitude Ibrahim Sedrak, "les jeunes veulent de l'authentique"

19 octobre 2018 Par

Le patriarche copte, sa béatitude Ibrahim Sedrak, est présent au synode des jeunes. Il revient sur la situation des jeunes dans son pays, l'Egypte.

"On est préoccupé par les jeunes partout dans le monde. Surtout que les jeunes maintenant sont en contact ensemble par le monde digital. On sait tout. On critique tout. Et on s’interroge sur tout. C’est important. Récemment, nous avons eu un groupe de jeunes qui se déclarent athées" explique sa béatitude Ibrahim Sedrak à propos de la situation en Egypte.

Athée est pourtant un mot intraduisible en Orient. "On dit athée, à propos d’une personne qui ne croit pas en Dieu mais à mon avis, ce n’est pas tout à fait ça. Si je peux interpréter un peu le mot de la part des jeunes, c’est le refus, le rejet de tout ce qui est fausse religiosité, fausse foi. Ils veulent être authentiques, vrais. Donc ce qui est faux, on le refuse" ajoute le patriarche.

Au synode des jeunes, le numérique fait partie des questions importantes. L’Eglise ne peut plus faire sans ce sujet. Pour le patriarche copte, le digital peut être un moyen pour évangéliser et toucher les jeunes. "Tous les moyens peuvent être utiles. Mais il y a des risques. Si on les utilise de manière juste, cela donne des fruits. Si on les emploie de manière fausse, c’est négatif. C’est bien pour les jeunes d’avoir des informations, mais à la fin, il faut décider, il faut choisir. Si on ne choisit pas, on reste désorienté. Il faut aider les jeunes dès l’adolescence. Il faut les accueillir, les faire vivre dans une atmosphère familiale, personnelle, communautaire, vivre la joie d’être chrétien" conclut sa béatitude Ibrahim Sedrak.
 

Le patriarche copte, sa béatitude Ibrahim Sedrak, au micro d'Elise Le Mer:

00:00

00:00