Une COP21 sous haute sécurité

25 novembre 2015 Par

Le gouvernement a présenté mercredi le dispositif de sécurité pour la COP21 qui débute le 30 novembre prochain. Après les attentats, ce dernier a évidemment été renforcé.

Les autorités, le gouvernement et la mairie de Paris ont du réagir vite. Après les attentats du vendredi 13 novembre dernier, il fallait à tout prix renforcer le dispositif déjà important, envisagé pour la COP21 qui débutera le 30 novembre. Mercredi matin, lors d’une conférence de presse conjointe, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, Anne Hidalgo, maire de Paris, et Ségolène Royal, ministre de l’environnement, ont présenté les principales mesures pour la conférence sur le climat.

Bernard Cazeneuve a ainsi présenté le dispositif de sécurité de la COP21. Au total 120 000 hommes, policiers, gendarmes et militaires ont été déployés sur le territoire. Dans le détail, 8 000 policiers et gendarmes assureront la sécurité et les contrôles aux frontières. Et 2 800 hommes supplémentaires seront envoyés d’ici lundi au Bourget, où se tiendra la conférence.

Quant à Paris intra-muros, il faudra compter sur une circulation automobile difficile. En effet, la préfecture de police de Paris a mis en place un dispositif de circulation afin de permettre aux cortèges officiels de quitter les aéroports d’Orly et de Roissy dans les meilleurs conditions pour rejoindre le Bourget et circuler dans la capitale. "Plusieurs milliers de véhicules officiels vont traverser Paris" a prévenu le préfet de Police Michel Cadot.

Anne Hidalgo appelle à ce sujet les Parisiens à ne pas utiliser leur voiture personnelle dimanche et lundi. Pour pallier à d’éventuels désagréments, les transports en commun seront gratuits les 29 et 30 novembre, "pour permettre aux Parisiens de se déplacer" a indiqué la maire de Paris. A ce sujet, la fréquence des rames du RER B et de la ligne 7 du métro, qui desservent le Bourget, va être accélérée. Au total, 143 chefs d’Etat et de gouvernement seront présents pour cette COP21.

Les précisions de Florence Gault :