Dépasser les théories du complot, avec Pascal Boniface

Présentée par UA-106384

S'abonner à l'émission

L'entretien de la semaine

samedi 8 février à 13h15

Durée émission : 12 min

Dépasser les théories du complot, avec Pascal Boniface

© DR - Pascal Boniface

À l'heure des fake news et de la diffusion des théories complotistes, Pascal Boniface mène un important travail de vérité et de vulgarisation. Et nous encourage à garder un esprit critique.

Donald Trump est irrationnel, Kim Jong-un fou, un complot dirige le monde, l'islam est la source du terrorisme.... Combien d'idées préconçues entendons-nous sur l'état du monde ! À l'heure des fake news et de la diffusion de discours apocalyptiques, Pascal Boniface mène un important travail de vérité et de vulgarisation. Il vient de publier la 10e édition de son ouvrage "50 idées reçues sur l'état du monde" (éd. Armand Colin).

"Croire au complotisme c'est un signe d'impuissance"

 

comment circulent les fake news

Des rumeurs, il y en a toujours eu, ce qui change c'est la rapidité avec laquelle elles circulent. "Je ne dirais pas que les fake news sont le propre des réseaux sociaux, il y a malheureusement aussi des fausses nouvelles qui circulent [dans les médias centraux]."

Ainsi, si les idées reçues circulent, c'est parfois du fait des experts eux-mêmes, soit en raison d'une certaine "fainéantise intellectuelle" ou tout simplement parce que dans un monde où il y a de plus en plus d'informations, il devient de plus en plus difficile de trouver les bonnes !

 

 

 

Ce "complot qui dirige le monde"

Ils sont régulièrement soupçonnés de diriger le monde en secret : "francs-maçons, juifs, CIA, club Bilderberg, États-Unis, sociétés secrètes, firmes multinationales...", ainsi que les recense Pascal Boniface dans son ouvrage. Pourquoi un tel succès des théories complotistes ? "Croire au complotisme c'est un signe d'impuissance : puisqu'il y a un complot, on ne peut rien faire, on ne peut pas combattre la misère, la mal-gouvernance..." 
 

Comment lutter contre le complotisme ?

Il ne s'agit pas de dire l'inverse des théories complotistes. Par exemple, dire que la CIA contrôle le monde n'est pas juste. Mais si l'on ne peut pas dire que l'agence de renseignement américaine est à l'origine des Printemps arabes, on ne peut pas non plus ignorer qu'elle a joué "un rôle majeur dans le renversement d'Allende [Chili, 1973] ou de Mossadegh [Iran, 1953]."

Lutter contre les théories complotistes, c'est "un peu ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain" et garder un esprit critique, admettre la complexité des faits.

 

Invités

  • Pascal Boniface, géopolitologue, directeur de l'Iris (Institut de relations internationales et stratégiques)

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 20h45

Chaque semaine, Thierry Lyonnet donne la parole à un acteur de l'actualité culturelle. Ecrivains, metteurs en scènes, peintres, etc, parlent de leur travail et de leurs oeuvres. 

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!