​Araignée, soie et vaccin

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique Innovation

lundi 14 janvier à 7h20

Durée émission : 3 min

La chronique Innovation

Patrick Lonchampt vous parle d'une innovation inspirée de la nature.

00:00

00:00

Je vous fait découvrir comment les toiles d'araignée peuvent permettre de lutter contre le concer, mais aussi contre de nombreuses autres maladies infectieuses telles que la tuberculose. Alors si souvent on admire la toile d’araignée pour sa souplesse, sa résistance, sa légèreté, et bien aujourd’hui des chercheurs se sont intéressés à d’autres propriétés de la toile d’araignée de sa soie afin de rendre et de concevoir des vaccins plus efficaces. 

Et il faut savoir Stéphanie que pour lutter efficacement contre certaines maladies infectieuses comme je viens de le dire tuberculose et cancer et bien il faut réussir à activer le lymphocyte T qui ont dans l’organisme un rôle de régulateur. Lymphocyte T souvent inatteignable par les protéines vaccinales appelées peptides, car très souvent elles sont dégradées par le corps avant même d’avoir pu atteindre leur cible.

Pour trouver une solution à cet obstacle, les chercheurs et les acteurs du bio mimétisme se sont intéressés à la soie d’une araignée l’épeire diadème, une araignée assez commune dans nos jardins, et la particularité de cette soie c'est qu'elle possède une longue chaîne de protéines légères résistantes à la chaleur, mais surtout qui est bio compatible et non toxique, mais aussi bio dégradable "nous avons recréé, explique Thomas Eheibel, spécialiste mondial de la soie d’araignée de l’université de Bayreuth qui a participé à l’étude, cette soie spéciale en laboratoire pour insérer un peptide avec des propriétés vaccinales". 

Cette soie artificielle forme une capsule de transport qui protège le peptide vaccinal d’une dégradation rapide dans le corps afin de délivrer au cœur même du ganglion lymphatique la dose de vaccin nécessaire. Ce principe augmente de manière considérable la réponse immunitaire du fameux lymphocyte T. Une technique qui pourrait aussi permettre la mise en place d’une vaccination préventive.

Se pose encore la question de savoir si elle est adaptable aux antigènes utilisés dans les vaccins standards contre la plupart des maladies virales, car ceux-ci ont une taille bien supérieure à celle des peptides. En revanche sa grande résistance à la chaleur est une double réponse à la fois pour notre santé puisque ce nouveau mode de vaccination ne nécessiterait pas l’ajout d’adjuvant pour le stabiliser et une réponse pour l’Afrique puisque sa conservation ne nécessiterait pas de le garder au froid. Et pour le moment Stéphanie, on ne parle pas encore de mise sur le marché de ce nouveau type de vaccin. En tout cas c’est une véritable espérance dans la lutte contre le cancer équipe permet de conclure par ce proverbe bien connu bien que nous soyons le matin-araignée du soir espoir.
 

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 7h20

Tous les lundis à 7h20 la chronique innovation tentera de vous présenter des innovations qui ont un impact pour nous et pour notre quotidien. Une chronique positive solutionnant les enjeux du futur

Le présentateur

Patrick Lonchampt

Présentateur de l'Eco des Solutions.