Archéologie

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

vendredi 14 juin à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Jean Pruvost revient sur l'origine du mot archéologie.

En vérité, voilà un mot qui sitôt qu’on est confronté à quelques racines grecques comme archéo, désignant ce qui concerne les temps anciens, et logie, illustrant le discours, le récit et finalement le savoir, n’est pas trop difficile à deviner surtout en contexte. D’où la définition contemporaine, celle du Petit Larousse par exemple que voici et que je vais lire in extenso : « Science qui, grâce à la mise au jour et à l’analyse des vestiges matériels du passé, permet d’appréhender depuis les temps les plus reculés les activités de l’homme, ses comportements sociaux ou religieux et son environnement. » En vérité, ce ne fut pas toujours le sens du mot au départ...
 

UN MOT QUI EN FRANÇAIS, DATE DE QUAND FINALEMENT, ET AVEC QUEL SENS JEAN ?

C’est un mot qui, issu du grec puis passé en latin, est attesté en langue française en 1599, donc assez tardivement. C’est à Lancelot de la Popelinière, à la fois homme de guerre et historien qu’on doit cette toute première attestation, dans son Histoire des Histoires. En fait le mot désignait alors la science des choses antiques, et au XIXe siècle, c’est encore l’un des sens que donne Émile Littré au mot « archéologie ». Mais dès la fin du XIXe, le sens courant a changé et c’est bien la science qui a pour objet l’étude des civilisations humaines passées à partir des monuments et objets qui en subsistent.

Et dès lors on va distinguer plusieurs types d’archéologie, et par exemple l’archéologie préhistorique, donc des origines à l’apparition des métaux, l’archéologie protohistorique, de l’apparition des métaux à la conquête romaine, ensuite vient l’archéologie classique, correspondant à la période gréco-romaine, sans oublier l’archéologie du Haut Moyen Âge, du déclin de l’Empire romain à Charlemagne. L’archéologie se distingue de l’histoire, l’histoire étudiant le passé à partir de témoignages écrits et oraux enregistrés, l’archéologie devenant une science auxiliaire précieuse pour l’histoire. On la désigne aussi par rapport aux différentes civilisations, archéologie égyptienne, grecque, par exemple. Et n’oublions pas ce beau métier d’archéologue.
 

ET LÀ JEAN, JE CROIS QUE VOUS AVEZ UNE BELLE DÉFINITION DE MOTS CROISÉS À NOUS PROPOSER...

Et oui, je n’ai pas résisté : "Archéologue : À la recherche du temps perdu". C’est très beau. En fait, Marcel Proust n’était-il pas de son côté un archéologue des sentiments et de la société ? De l’histoire des civilisations à l’histoire littéraire, il n’y a finalement qu’un pas d’archéologue !

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.