Comment favoriser l'autonomie des enfants autistes ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

La bonne idée

mercredi 5 juin à 7h52

Durée émission : 3 min

Comment favoriser l'autonomie des enfants autistes ?

© Hal Gatewood on Unsplash

Comment favoriser l’autonomie d’enfants autistes lorsqu’ils grandissent ? Illustration à Lille.

Vue de l’extérieur, c’est une petite résidence de deux étages à l’architecture moderne, recouverte de panneaux de bois. Un cadre plutôt chaleureux. C'est "Habited". Et justement, ceux qui l’habitent sont de jeunes adultes atteints d’autistes à des degrés divers. Ce projet de logement locatif particulier, on le doit à Fabienne De Oliveira, elle-même maman d’une fille handicapée, diagnostiquée tardivement, à 22 ans.

En 2011, Fabienne créé donc l’association Israa, avec le but de mieux intégrer les personnes autistes dans la société. Quatre ans plus tard, soutenu par des partenaires locaux, mairie, département et Agence régionale de santé, Habited ouvre ses portes à Roncq, à quelques kilomètres de Lille. Au total, 10 studios individuels couplés avec des services d’accompagnement adaptés aux différents profils des résidents.

Sept accompagnants se relayent donc chaque jour pour assurer une présence. Quant à la location, elle s’élève à 543 euros par mois. Des logements individuels que chacun aménage à son goût avec également des parties communes pour favoriser la rencontre et l’intégration sociale.

Une adresse et une autonomie qui a permis à certains de trouver un emploi à proximité. Le concept reste encore unique en France. Mais l’association souhaite bien l’étendre à d’autres villes. Pour en savoir plus, rendez-vous sur asso-israa.fr.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h52 et 12h52

Chaque jour une bonne idée ! Vincent Belotti fait le tour des solutions et initiatives positives qui améliorent notre quotidien et qui changent la vie !

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.