Défi

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

lundi 18 novembre à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

C’est un mot plein de surprises parce qu’il contient beaucoup de données distinctes. Il y a un sens féodal et des sens modernes, et c’est le dernier de ces sens modernes qui nous intéresse.

Commençons par le dernier sens et je vais donc me référer au Dictionnaire de l’Académie française gratuit sur Internet, avec des liens qu’il est le seul à offrir. Il y a donc quatre sens proposés dans cette neuvième édition, le quatrième étant « Obstacle ou ensemble d’obstacles qu’il faut franchir pour atteindre un certain objectif », avec trois exemples : « Les défis de notre siècle. Le cancer est un défi lancé à la médecine. Le défi de l’inflation ».

Et une remarque très utile, Défi « doit être préféré à Challenge », suivi d’un lien électronique au site « Dire ne pas dire : challenge. » C’est un sens que je vis quotidiennement, mon défi,chaque matin, c’est en effet malgré mon travail assez difficile dans une maison d’édition et des tâches universitaires encore lourdes, malgré aussi les différentes fêtes, ne jamais manquer d’écrire la chronique pour l’offrir gratuitement chaque matin avec je l’espère bonne humeur et solidité d’information.

C’est un défi qui me fait souvent lever aux aurores pour être prêt, là derrière le micro, ma récompense c’est votre écoute chaleureuse et l’estime de tous ceux qui sont dans le studio. Et notre défi aujourd’hui c’est d’être généreux avec notre radio qui a vraiment besoin de nos dons pour offrir le meilleur. Le sens de départ, marque un certain courage, mais peut surprendre si on ne se met pas dans le contexte féodal.

Le mot défi n’est apparu qu’au XVe siècle mais le verbe défier dont il est issu est lui né au XIe siècle, avec pour sens le fait de « renoncer à la foi jurée », dans défier on reconnaît dé exprimant le renoncement, et fier issu du mot foi. On défiait ainsi le seigneur, lui marquant que l’on rompait la foi jurée. Et par extension ce fut dès le XVIIe « provoquer quelqu’un en un combat singulier ». C’était synonyme de courage d’où les évolutions qui ont suivi…

Et en tout premier, le fait de  provoquer quelqu’un à une compétition, à un jeu. Puis, dans un autre registre, ce fut aussi le fait de braver un pouvoir, et enfin par extension, de surmonter des obstacles. Eh bien nous aujourd’hui, notre défi, c’est de ne  surtout pas faire défaut. Défi, défaut, c’est proche merci pour votre générosité. Défi relevé ! Et à demain pour mon défi quotidien !

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.