Hors-norme

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

mercredi 23 octobre 2019 à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Être hors norme, voilà ce qu’on dit de quelque chose qui dépasse la norme ou bien se trouve tout à fait en dehors de la norme.

Ce qui nous entraîne évidemment à s’intéresser d’abord au mot « norme » et puis peut-être aussi à cet adverbe curieux « hors ».

EN FAIT, JEAN, HORS NORME, C’EST UNE FORMULE TOUTE FAITE, EST-CE QU’ON LA TROUVE DANS LES DICTINONAIRES EN TANT QU’ARTICLE ?

Hors norme, c'est une formule toute faite, qu'on ne trouve pas dans les dictionnaires en tant qu'article, et je trouve que c’est dommage, parce que c’est vraiment un groupe de deux mots qui fonctionne comme un adjectif, mais ce n’est qu’à l’adverbe hors, h o r s bien sûr, et au substantif norme que l’on trouve la formule.

Alors évoquons d’abord l’adverbe qui vient du latin foris, , signifiant « à la porte », « dehors » Et en fait cet adverbe latin remonte lui-même à une racine indoeuropéenne dhuer, dhur, signifiant « porte », racine qu’on retrouve en allemand avec Tur la porte et en anglais door. En Français ce duer indoeuropéen, a abouti à dehors où l’on entend hors qui a donc pris son indépendance et reste attesté en langue française au XIe siècle.

Et il a fait florès dans de nombreuses expressions, où il fonctionne comme une abréviation de "en dehors d"e telles que hors saison, équivalent plus léger de en dehors de la saison. Et voici donc hors sujet, que l’on a  presque tous lu hélas au moins une fois sur nos copie de français, hors ligne, hors sol, hors-série, hors pair, hors classe, hors antenne, et d’abord associé aux dimensions, hors normes, pour des dimensions généralement beaucoup plus grandes que la norme. Alors nous voici avec le mot norme qui a une origine latine particulièrement concrète.

Eh bien oui, en latin, norma désigne l’équerre, la règle, un outil donc pour bien tirer des traits impeccables ou des angles droits parfaits. Et puis, attesté en 1160 existait l‘expression « mettre norme à régler », sous-entendant se servir dans le fond d’une règle, et c’est au XIXe siècle, donc tardivement que le mot a pris son indépendance. Et depuis 1920, c’est un mot tout puissant, désignant un ensemble de règles, de prescription techniques, et voilà même qu’on parle de « normes de productivité ».

Eh bien à titre personnel, le mot « norme » me fait parfois un peu peur, quand on en fait une arme absolue, zélée, excessive, dictatoriale « Type très régulier » proposent les verbicrucistes. Type, au sens de « modèle ». Attention aux types dangereux !

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.