Hyperloop

Présentée par

S'abonner à l'émission

La chronique Innovation

mardi 3 avril 2018 à 7h12

Durée émission : 3 min

Hyperloop

© 2018 Daniel Cooper / Engadget

L'’Hyperloop est un moyen de transport ultra rapide et autonome en énergie. Il a été imaginé par Elon Musk, inventeur de la voiture Tesla 100% électrique et connectée.

Après la Tesla, Hyperloop est certainement le projet le plus abouti de ce milliardaire sud-africain, considéré tantôt comme un visionnaire, tantôt comme un mégalomane, et dont la personnalité se rapproche du personnage fictif de Tony Stark alias Iron Man. Si ce projet Hyperloop voit le jour, il permettra de relier à près de 1000km/h Paris à Marseille en 45 min contre 3h23 en TGV quand celui-ci n‘est n’est pas en grève.

Le principe repris par Musk remonte au début du XXe siècle : il s'agit de propulser dans des tubes sous vide des capsules surélevées par un système électromagnétique. Pour avancer, ces mêmes capsules sont propulsées par un champ magnétique généré par un moteur et placé à intervalles réguliers à l'intérieur des tubes.

Une vraie concurrence s'ouvre pour la SNCF, car outre une rapidité de transport, ce projet à pour ambition d’être moins cher à la construction d’une ligne TGV,et  d’avoir un impact écologique moins important. L’énergie nécessaire à la propulsion pourrait se faire grâce à des capteurs solaires posés sur les tubes. Et pour la lévitation électromagnétique des capsules, c’est l’énergie dégagée par le freinage comme pour les batteries de voiture hybride qui serait utilisée. Autre atout dans une concurrence avec la SNCF, c’est un impact foncier peu important puisque ce système n’est finalement qu’un gros pipeline posé sur des pylones de bétons. Tous ces avantages peuvent en effet faire peur à la SNCF et surtout reléguer le TGV au niveau des locomotives à vapeur.
 
Mais ce projet relève encore d'autres défis, comme la sécurité des voyageurs, mais aussi celui de la résistance et de la dilatation des tubes quand ceux-ci seront en mode suspendu. Et la nécessaire linéarité des tubes, afin d’atteindre la vitesse maximale, les courbes réduisant la vitesse à 400kmh.

Elon Musk n’a volontairement déposé aucun brevet. Il développe ce projet sur le principe de l’open source à savoir que tous les plans, toutes les R&D sont en ligne et que n’importe quel chercheur, université, société peut venir enrichir et/ou le développer le projet. Outre HTT la société d’Elon Musk, on trouve sur les rangs l'entreprise canadienne TransPod Hyperloop qui a su attirer de grands noms d’investisseurs comme General Electric et la SNCF, qui ce jour-là ne devait pas être en grève.

Pour terminer, les uns comme les autres envisagent de premières exploitations d’ici 2020-2021. Des villes comme St-Etienne en France se sont positionnés sur un projet pour relier St-Etienne à Lyon en 8 minutes, ce qui en cas de réalisation serait pour la France le tube du siècle.

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 7h20 et à 12h30

Tous les lundis à 7h20 la chronique innovation tentera de vous présenter des innovations qui ont un impact pour nous et pour notre quotidien. Une chronique positive solutionnant les enjeux du futur

Le présentateur

Patrick Lonchampt

Présentateur de l'Eco des Solutions.