Mystique

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

mardi 17 septembre à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Un mot mystérieux en définitive et qui reste très difficile à expliquer, mais qui à dire vrai relève d’une grande famille de mots née du grec

LES MOTS MYSTIQUE ET MYSTÈRE SONT DE MÊME FAMILLE

Tout part d’une racine grecque ops, qui désigne l’œil, et qu’on retrouve dans optique. Voilà qui ne nous éclaire pas d’emblée…
Alors ajoutons une autre racine grecque, muein, se fermer, et se crée alors le mot grec muôps, signifiant, qui ferme à moitié les yeux et qui passant par le latin myopos donne le mot myope, attesté en français en 1578, pour désigne la personne qui cligne des yeux pour mieux voir.

Et là, nos dictionnaires étymologiques nous renvoient, en général, à la famille étymologique de « mystère ». Pourquoi ? Parce que du verbe grec muein, se fermer, à l’origine du mot myope a donné le mot grec mustes, signifiant initié, en somme fermé au regard ordinaire, d’où un autre mot, mystérion, devenu mysterium en latin et correspondant à la cérémonie secrète accessible aux initiés. Puis mysterium a pris un sens plus large pour être synonyme de secret, et en latin chrétien a donné le mystère de la foi. 

Au Moyen Âge, le mot misterium, a aussi désigné l’office religieux en se confondant avec ministerium, l’office, la charge. Ajoutons que le mystère devient aussi le nom du drame liturgique joué sur le parvis de l’église, mettant en scène des sujets religieux.

LA NAISSANCE DU MOT "MYSTIQUE"

C’est en 1380 que le mot est emprunté au latin mysticus signifiant ce qui est relatif aux mystères et l’on pourra évoquer alors les interprétations mystiques, l’Église étant par exemple aussi appelée le corps mystique du Christ, tout comme on évoque l’agneau mystique, pascal, mais aussi la Rose mystique, autrement dit la Vierge Marie.

Et c’est en 1673, que l’on peut dire qu’une personne ayant une foi religieuse intense et intuitive est un ou une mystique, d’où les grands mystiques chrétiens. Je ne sais pas si je vais oser donner un mot d’enfant…. l’un de mes trois enfants, tout petit, lors de la visite d’un monastère, au moment où l’on était dehors, se mit à nous dire : Papa c’est plein de mystiques ici… Et j’ai compris que ma fille voulait dire « moustiques »… Non, surtout pas de confusion !

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.