Navire, bateau

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

mardi 13 février à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Le bateau de SOS Méditerranée, l'Aquarius, était à l'honneur ce matin dans le Grand Invité de la matinale. L'occasion pour Jean Pruvost d'évoquer l'origine des mots bateau, et navire.

"Les mots navire et bateau méritent de l’attention. On ne distingue pas toujours bien le navire du bateau. Pourtant, il y a une différence entre "je me suis acheté une petit bateau" et "je me suis acheté un petit navire", dans le premier cas c’est peut-être à ma portée, dans le second il faut être une compagnie. "Mon bateau est dans le port", on devine un petit bateau, "Mon navire est dans le port", et me voilà gros armateur !

Alors d’où viennent ces deux mots. Commençons par le bateau : il faut y repérer une racine anglo-normande, bat, de même sens, à laquelle on a ajouté le suffixe diminutif -eau, et ce diminutif est encore inconsciemment présent, on perçoit souvent le bateau, comme un mot général, mais désignant quelque chose de plus petit qu’un navire.

Quant au "navire", il remonte à une racine indo-européenne naus, désignant une embarcation, à l’origine de tous les mots en -naute issu du grec, comme nautique, et tous ceux issus du latin navis qui a donné la nef et le navire en passant par naviguer qui avait autrefois le sens de "nager". C’est du latin populaire "navilium", qu’est né en français le ou la "navirie", attesté en 1080, puis en 1160 la "navire" ou "le navire". Ce n’est qu’au XVIIe siècle que "navire" se fixe de fait au masculin. Avec de belles définitions dans nos premiers dictionnaires.

Dans le tout premier, celui de Richelet en 1680. "Bateau : Bâtiment dont on se sert pour voiturer par eau, pain vin, blé soin, avoine, & autre marchandise", en somme un véritable outil plutôt dévolu au commerce. Pendant que le "Navire" est un "Grand bâtiment dont on se sert sur mer pour trafiquer, ou pour faire la guerre & qu’on sait aller avec des voiles & un gouvernail. Un navire bien équipé". Mais en fait, pour l’Aquarius, je préfère définitivement "navire" à cause de son anagramme, vous savez les mêmes lettres disposées autrement. L’anagramme de navire et tout simplement "avenir". Eh bien l’Aquarius est de très bel avenir !"

Les dernières émissions

L'émission

DU LUNDI AU VENDREDI À 08H54

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.