Où en est le foot féminin en France ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le dossier du jour

jeudi 4 avril à 7h12

Durée émission : 7 min

Le dossier du jour

© FRANK PERRY / AFP - Septembre 2006, un match France / Angleterre de foot féminin à Rennes

Ce soir les Bleues affrontent le Japon en match amical avant la Coupe du monde de football féminin qui se tiendra en France. L'occasion de faire le point sur le foot féminin dans l'Hexagone.

En france, Le foot féminin a 100 ans

Cela fait déjà quelques années que le mouvement s’est amorcé mais le chemin a été long, très long : en France, le football féminin est en réalité centenaire ! C'est en mars 1919 en effet qu'a eu lieu la première rencontre de championnat féminin. Dans un contexte d'après-guerre, où les femmes ont pris la place des hommes à l’usine et aux champs.

Et puis progressivement le foot féminin s’éteint. Très décrié par les hommes, on disait qu'il menaçait la santé des femmes... En 1941, sous le régim de Vichy, le foot féminin a même été interdit. Il faut attendre la fin des années 60 pour que, du côté d'Angoulême, une section féminine de foot soit fondée : à Soyaux, en 1967.
 

ÉCOUTER ► Claude Fort, le premier entraîneur de l’ASJ Soyaux féminine

00:00

00:00

 

des Femmes dans un monde d'hommes

Il faudra attendre 1970 pour le foot féminin intègre la Fédération française de football. Dans les années 70 la FIFA, ne reconnaissait pas en effet les Coupes du monde féminine. La première officielle au eu lieu en 1991 et le premier Euro féminin en 84.

Les stéréotypes vont encore longtemps la vie dure. En témoignent les réactions des journalistes masculins dans l’émission "Stade 2" en 1980, après la diffusion d’un reportage sur l’équipe de France féminine.

ÉCOUTER ► Un extrait de l'émission Stade 2 (novembre 1980)

00:00

00:00

 

quand Les footballeuses s'imposent

Même si le machisme est toujours bien présent dans le monde du foot, les footballeuses s'imposent. Sous l'impulsion d'Aimé Jacquet, le foot féminin intègre Clairefontaine en 98. On voit des clubs masculins fonder leur section féminine, comme le Stade de Reims, le SO Montpelliérain ou l'Olympique lyonnais.

Les lyonnaises qui depuis 12 ans sont intouchables en France, cinq fois championnes d’Europe avec un triplé en Ligue des Champions depuis 2016. Le premier titre européen de l’OL en 2011 a contribué au rayonnement de ce sport en France.

ÉCOUTER ► Le témoignage de Wendy Renard, capitaine de l’OL

00:00

00:00

 

Le nombre de licenciées en nette progression

Demi-finaliste au mondial 2011, 4e aux JO de 2012, l'équipe de France féminine de football a certes un palmarès sans titres, mais ces performances ont incité les chaînes de télévision à plus diffuser les matchs et à la Fédération de recruter des joueuses. Le nombre de joueuses licenciées a progressé de 10 % par an en moyenne, pour atteindre 169 312 licenciées fin juin 2018. 
 

ÉCOUTER ► Brigitte Henriques, vice-présidente de la Fédération française de football

00:00

00:00

 

Marinette Pichon : "Ça ne sert à rien de comparer avec les hommes"

L'un des points de friction reste la comparaison entre foot masculin et foot féminin. À entendre les détracteurs, les filles seraient moins spectaculaires, moins rapides, moins physiques : de quoi agacer les joueuses. Un débat jugé stérile par Marinette Pichon, l'ancienne capitaine des Bleues, qui rappelle que le foot ne gomme pas les différences entre les hommes et les femmes.

ÉCOUTER ► Marinette Pichon, championne de France en 2006

00:00

00:00

 

L'exemple de l'Allemagne

L'Allemagne, dont l'équipe est championne olympique et d’Europe en titre, compte plus d’un million de licenciées. Outre-Rhin, les matchs se déroule devant des dizaines de milliers de personnes. Même chose aux États-Unis, où les Américaines, triples championnes du monde, sont les tenantes du titre.

La Coupe du monde 2019, qui va se dérouler en France, pourrait bien dynamiser encore plus le foot féminin dans notre pays, surtout si notre équipe l'emporte le 7 juillet à Lyon ! Mais il estera encore beaucoup à faire pour féminiser l'encadrement. Les agents de joueurs restent majoritairement des hommes et il a fallu attendre 2017 pour avoir une coach femme à la tête des Bleues : Corine Diacre, première femme a avoir entraîné un club masculin. Quant aux écarts de salaires avec les hommes...

 

Dossier réalisé en collaboration avec Christophe Lavaquère (RCF Charente), Jean-Baptiste Cocagne (RCF Lyon), Violaine Rey (RCF Isère) et Alexis Claude-Reitz (RCF en Champagne)

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions