Semaine

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

lundi 15 avril à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

Commence la Semaine sainte, et il nous vient une réflexion simple, ce mot si courant semaine qui prend en ce début de semaine sainte, un sens si intense, d’où vient-il en fait ?

C’EST VRAI QUE LES MOTS LES PLUS PROCHES SONT SOUVENT LES MOINS BIEN CONNUS DANS LEUR HISTOIRE ! VOUS ALLEZ NOUS LA RACONTER, JEAN…

En fait semaine vient du latin et dès que je vais vous en donner l’origine vous allez trouver cela évident. Semaine est en effet issu de septimanus, qui signifie "relatif au nombre sept". Septimanus a donné septimana et a désigné d’emblée en latin ecclésiastique
la période de sept jours, ponctuée par le dimanche. En fait c’est dans l’Ancien Testament et dans le quatrième commandement qu’on en retrouve la trace : "Souviens- toi du jour du repos pour le sanctifier" y est-il dit en effet en fonction de la création du Monde en six jours.

Il faudra en fait attendre le IIIe siècle pour un vrai découpage en semaines avec l’adoption du dimanche chrétien comme jour de repos, dominicus dies signifiant "jour du seigneur", formule latine abrégée et déformée en dimanche, mot attesté en 1119. Mais comme nous l’avons déjà signalé, les autres jours de la semaine, tiennent leur nom des croyances de l’Antiquité : lundi, c’est lunis dies, jour de la lune ; mardi Martis dies, jour de Mars ; mercredi, jour de Mercori, Mercure ; jeudi, jour de Jovis, Jupiter ; vendredi, jour de Vénus ; et samedi, jour du sabbat. L’Église a bien tenté de leur donner d’autres noms mais ça a toujours échoué.
 

VOUS NOUS EN DONNEZ DES EXEMPLES, JEAN ?

Eh bien au IV e siècle, le Pape Sylvestre I er avait proposé de numéroter les jours jusqu’au dimanche, que l’on conservait dans sa désignation. Cela donnait feria prima, feria secunda, etc., feria signifiant fête, fête première, fête seconde, troisième donc, etc. Cette première réforme échoua. On proposa plus tard luminis 3 dies, jour de la lumière, pour le lundi ; martyrium dies, jour des martyrs, pour mardi ; merae ecclesiae dies, jour de l’église immaculée, pour mercredi ; Jesus dies, jour du saint sacrement, pour jeudi, veneranda dies, jour de la passion pour vendredi, sabatto dies, jour du sabbat, pour samedi. Mais ce fut aussi un échec. Seul le jour du seigneur demeura. Bon, ce qui compte c’est qu’on retienne bien le nom de chaque jour, sinon, c’est grave et digne de l’anagramme du mot semaine…
 

QUI EST JEAN ?

Je ne m’en souviens plus. Ah si : Amnésie !

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55 et 12h50

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.