[Dossier] Laudato Si', comprendre l'encyclique du pape François

Publiée le 18 juin 2015, l'encyclique du pape François sur l'écologie fait grand bruit. Si avant lui Benoît XVI et Jean-Paul II avaient abordé la question, c'est la première fois qu'un souverain pontife publie une encyclique dédiée à l'écologie.

C'est donc au respect de l'environnement que le pape incite, à partir d'un constat d'émerveillement devant la beauté de la nature. On y retrouve la spiritualité franciscaine, avec un lien très fort entre respect des plus pauvres et amour de la création.

Par création il faut entendre la nature et l'homme. François pose un regard global et entend redire combien la place de l'homme sur terre doit se situe entre respect et responsabilité vis à vis de son environnement.

 

Laudato Si', la chronique - Chaque samedi de l'été, Fabien Revol, théologien et spécialiste d'écologie, nous propose de découvrir la manière dont les militants écologistes non-chrétiens ont accueilli l'encyclique "Laudato Si'". Il s'appuie sur un cycle de conférences organisé conjointement par l'association Chrétiens et pics de pétrole et la chaire Jean-Bastaire de l'Université catholique de Lyon (UCLy). Des conférences qui ont fait l'objet d'une publication, "La réception de Laudato Si' dans la militance écologiste" (éd. Cerf).
ÉCOUTER ► Les chroniques "Laudato Si'", par Anne Kerléo

 

Laudato Si', l'encyclique du pape François sur la création

Laudato Si', l'encyclique du pape François sur la création

L'encyclique "Laudato Si" a été dévoilée par le Vatican le 18 juin 2015. Décryptage d'un texte fondamental sur la sauvegarde de l'environnement avec Fabien Revol, invité de Béatrice Soltner.

Rarement un texte du pape n’aura eu un tel impact. L’encyclique de François "Laudato si'" a déjà touché une foule d’hommes et de femmes, des personnes croyantes ou pas, toutes conscientes de l’urgence de sauvegarder notre "maison commune", la terre.

Mettant ses pas dans ceux de saint François d’Assise, le pape invite toute l’humanité à lutter contre une crise à la fois environnementale et sociale pour rendre leur dignité aux exclus et simultanément préserver la nature.

Encyclique Laudato Si', télécharger le texte intégral

Encyclique Laudato Si', télécharger le texte intégral

L'encyclique du pape François Laudato Si' est aussi bien un hymne à la création qu'il cri d'alerte. Publié le 18 juin à 12h, le texte intégral est disponible sur le site Internet du Vatican.

"« Laudato si’, mi’ Signore », - « Loué sois-tu, mon Seigneur », chantait saint François d’Assise." Ainsi commence le texte du pape François, avec une d'emblée une référence à François d'Assise. Voilà qui devrait encourager les catholiques du monde entier à redécouvrir le Poverello, qui ne cesse d'être source d'inspiration pour le souverain pontife.

> Lire le texte intégral sur le site Internet du Vatican
> Télécharger la version intégrale en PDF

Encyclique : François lie le respect des plus pauvres à la sauvegarde de l'environnement

"Laudato si - La sauvegarde de la maison commune". C'est le titre de l'encyclique du Pape publiée jeudi midi dans laquelle il exhorte les Hommes à rester des gardiens de la Création.

"Notre maison est abimée, et cela touche tout le monde, particulièrement les plus pauvres". En quelques mots, lourds de sens, le Pape François a parlé mercredi de son encyclique à l'occasion de l’audience générale.
L’encyclique "Laudato si - La sauvegarde de la maison commune" a été officiellement publiée ce jeudi midi. Le document final fait près de 200 pages, divisées en six chapitres, avec notamment "L’Evangile de la Création", "La Racine humaine de l’écologie", ou encore "Quelques lignes d’orientation et d’action".
C’est la première encyclique personnelle du Pape François et aussi la première consacrée entièrement à l’écologie.

Dans son encyclique, François évoque le respect de la Terre par le biais de la Création. La Terre est la Création de Dieu. Manquer de respect envers la Nature c'est mal se comporter vis-à-vis de la Création et peut donc être considéré comme un péché. L'Homme est voué à être un gardien de la Création.

Autre notion importante, comme un refrain dans cette encyclique : tout est lié, ne pas respecter la nature aura des conséquences dramatiques sur les plus pauvres, les plus vulnérables. Et la manière dont on traite l'Homme, sa vie, son corps nous fait comprendre, à l'inverse, la manière dont on traite l'environnement.

Audrey Radondy et Vincent Belotti recevaient ce midi en studio Fabien Revol, philosophe et théologien, titulaire de la Chaire Jean Bastaire pour une vision chrétienne de l’écologie intégrale à l’Université Catholique de Lyon. Il livre sa première réaction quant à l'encyclique du Pape, son message, le ton employé. 

00:00

00:00


Prochains rendez-vous importants pour François : un discours en septembre devant les Nations Unies à New-York, puis un autre devant le Congrès américain à Washington.

> Lettre encyclique Laudato Si',  texte intégral

Un regard socio-économique sur l’encyclique « Laudato si »

Un regard socio-économique sur l’encyclique « Laudato si »

Nous sommes tous appelés à une "conversion écologique" ! C'est l'appel adressé par le pape François dans son encyclique Laudato si. Analyse du message par l'économiste Elena Lasida...

Le Mois de la création s'achève le 4 octobre 2016. Une démarche des Eglises chrétiennes pour guider les fidèles vers une conversion écologique. Ce à quoi le pape François invite dans son encyclique "Laudato Si'", publiée le 18 juin 2015. Ce texte restera l’un des documents romains les plus audacieux depuis Vatican II. Pour Elena Lasida, économiste, le chef de l'Eglise catholique va très loin: il parle de "changement de paradigme" et de "besoin de révolution culturelle". C'est la notion même de progrès qui est visée.
 

Un texte "boussole"

Savoir partager, savoir vivre sobrement... Dans son encyclique, le pape François donne des moyens concrets pour vivre la conversion écologique. Il invite chacun à une prise de conscience de sa reponsabilité en tant qu'individu et citoyen. "Nous sommes gardiens de la création", a-t-il dit plusieurs fois. Une encylique qui ne s'adresse donc pas qu'aux chrétiens, le texte "parle de l'humain", explique Elena Lasida. En voici les principaux points.
 

- La Pauvreté humaine indissociable de la crise écologique

Deux termes désormais indissociables. Les chrétiens préoccupés par la pauvreté humaine avaient tendances à placer l'écologie du côté des soucis des "bobos", constate Elena Lasida. Du côté des écologistes, "certains mouvements on privilégié la nature au détriment de l'humain", ajoute l'économiste. Le propos du pape est de lié la "clameur de la terre" au cri des pauvres. Cette interdépendance entre l'humain et la nature est "propre à l'encyclique".
 

- La gratuité des ressources naturelles avant la Propriété privée

"La pensée sociale de l'Eglise dit que le droit de propriété est légitime" mais que la destination universelle des biens passe avant. Ainsi, le pape pointe du doigt la privatisation des ressources naturelles. Il invite à faire "l'expérience première de la gratuité", c'est-à-dire se souvenir que la nature a été donnée aux humains comme un cadeau.
 

- la Dette écologique que le nord doit au sud

Dans son encyclique le pape parle de la "dette" des pays riches vis-à-vis des pays pauvres. "Le Nord, qui a plus bénéficié que le Sud de ces ressources a une dette envers lui et doit l'aider dans sa transition écologique." Ce point que souligne le pape figure d'ailleurs dans l'accord de la COP21 qui reconnaît cette responsabilité différenciée.
 

- La finance étouffe l'économie réelle

L'argent n'est nullement condamné en soi par le pape François. C'est la finance et ses dérives qui le sont, de façon assez nette. "Le pape est très conscient de cela", explique Elena Lasida. Il s'et produit une inversion: la finance, qui devrait être au service de l'économie réelle, "c'est-à-dire de la production des biens et services nécessaires pour vivre", est au service de la production d'argent.

Cardinal Philippe Barbarin: "L'encyclique sur l'écologie sera écoutée par le monde entier"

Cardinal Philippe Barbarin: "L'encyclique sur l'écologie sera écoutée par le monde entier"

Le Vatican publie ce jeudi 18 juin l'encyclique "Laudato Si' sur la sauvegarde de la maison commune", un texte très attendu à quelques mois de la COP21 de Paris.

Pour la première fois, un pape consacre une encyclique aux questions environnementales, alors que Paris accueillera en décembre la conférence climat Cop21. Quelques minutes après la publication officielle de l'encyclique du pape Fançois, le Cardinal Philippe Barbarin analyse ce texte très attendu.

00:00

00:00


Retrouvez ici le texte intégral de l'encyclique.

Le Cardinal préface, avec Nicolas Hulot, l'édition française de "Laudato Si'" (Ed  Emmanuel Quasar, 2015). Le texte de la préface est publié intégralement sur le site du diocèse de Lyon.

L'encyclique Laudato Si' en vidéos: découvrez la série "Clameurs"

L'encyclique Laudato Si' en vidéos: découvrez la série "Clameurs"

Prendre soin de la terre et des autres est porteur de joie. La websérie "Clameurs" nous aide à comprendre le message de "Laudato Si'", l'encyclique du pape François.

Depuis lundi 13 mars, la websérie "Clameurs" est diffusée sur internet. Des vidéos signées Martin de Lalaubie, produites par le Ceras (Centre de recherche et d'action sociales), pour mieux comprendre l'encyclique du pape François, "Laudato Si'". Né en 1903, le Ceras a pour mission de "faire vivre la rencontre entre l'Évangile et les questions de société", comme l'explique le P. Catta.
 

 

le message de "Laudato Si'"

La publication, en juin 2015, de l’encyclique "Laudato Si'" sur l'environnement constitue l'un des moments forts du pontificat du pape François. Un texte important, "même dans la sphère politique", explique Louise Roblin. Chargée de mission au Ceras, elle est l'auteur d'un mémoire "L'écologie chrétienne, renouveau du politique?", à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

"Une vraie approche écologique se transforme toujours en une approche sociale pour écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres", écrit le souverain pontife. Entendre les clameurs de la terre et les clameurs des pauvres: c'est bien de cette articulation dont nous parle la série "Clameurs".
 

"La joie est le signe de l'expérience de Dieu."

 

la joie au cœur de "Laudato Si'"

Si se mettre à l’écoute de la nature est inséparable d’une écoute des plus fragiles, prendre soin de la terre et des autres est porteur de joie. Or, la joie qui est "un grand critère de discernement",  explique le P. Catta, est aussi "le signe de l'expérience de Dieu". D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si le pape a écrit "La joie de l'Évangile" ou "Amoris Lætitia".

 

 

La méthode "Clameurs" c’est d’abord de faire sourire et parfois rire, avec des fictions. C’est ensuite des témoignages forts de personnes vivant "au seuil" ou aux "périphéries", pour reprendre l'expression du pape. C'est enfin des avis d'experts pour nous aider à prendre de la hauteur. "Clameurs", c'est un appel à regarder sa vie à la lumière de "Laudato Si'".

 

Sur le même thème :