Elise Cairus s'engage pour l'accompagnement spirituel des naissances

S'abonner à l'émission

Chemin de foi

dimanche 9 février à 10h00

Durée émission : 25 min

Elise Cairus s'engage  pour l'accompagnement spirituel des naissances

Théologienne protestante, Elise Cairus a consacré sa thèse à l'accompagnement spirituel des naissances difficiles. Elle diffuse ce travail, pour sensibiliser laïcs, prêtres et pasteurs.

C'est une jeune femme souriante et dynamique qui nous ouvre la porte de son appartement, à deux pas de la Cathédrale de Genève, la "Rome Protestante". "J'ai grandi dans cette paroisse, en suivant le parcours classique du catéchisme". Une fois adulteElise Cairus choisit d'étudier la théologie. "C'était par intérêt personnel, par envie d'approfondir la foi. Ce sont des études qui bousculent !". 
"Avec d'autres doctorantes, nous avons décidé d'organiser un colloque sur l'Humour des Evangiles. Pas évident, mais riche ! On découvre plein de subtilité dans la posture de Jésus. Et l'innatendu de Dieu, qui vient nous chercher au moment où l'on ne s'y attend pas. C'est l'une des clés de la spiritualité, je pense : se laisser surprendre.". 

"Pastoralement et spirituellement, on accompagne le deuil, la fin de vie, la maladie... mais quasiment jamais la naissance".

"Ma fille est née il y a dix ans, pendant mes études de théologie. La grossesse s'était bien passée" raconte la jeune femme, souriante. De retour dans sa chambre, Elise Cairus est victime d'une complication obstétricale. Elle est transfusée, opérée."Quelques jours plus tard, une gynécologue m'a fait comprendre que si je n'avais pas été en Occident, j'y serais passée !". 
La jeune maman raconte son expérience à des pasteurs. Elle les sent un peu mal-à-l'aise. "J'ai réalisé à quel point, pastoralement et spirituellement, on accompagne le deuil, la fin de vie, la maladie... mais quasiment jamais la naissance. Qu'elle soit difficile ou non. Et en Eglise, à part peut-être les aumôniers d'hôpitaux, on n'est pas habitué à en parler" raconte t-elle. 

"Je veux aider les autres, donner des pistes"

Le sujet de thèse est trouvé ! Elise Cairus travaille sur la Bible et ses histoires de famille et de naissances. Elle rencontre des femmes et des familles qui ont vécu un avortement, un deuil périnatal, l'annonce d'une maladie pendant la grossesse, l'arrivée d'un enfant handicapé.
Des recherches que la théologienne a envie de partager. "Je veux aider les autres, donner des pistes aux gens d'Eglise sur ce sujet. Et aussi aux personnes qui ont vécu des épreuves. J'ai sabré la moitié du texte de la thèse pour pouvoir publier un livre qui vulgarise ce travail" (parution aux Editions Salvator en 2019). 

"Il y a cette image d'un Dieu qui est méchant, qui punit"

"Dans les épreuves autour de la naissance, la question du sens revient tout le temps. Il y a cette image d'un Dieu qui est méchant, qui punit" analyse t-elle. "L'accompagnement spirituel permet de retrouver le Dieu d'Amour. Le Dieu présent, dans les épreuves".
Elise Cairus est aujourd'hui enseignante en école primaire. Elle donne des conférences, là où on l'appelle. Son désir : mettre en place un parcours ou une aumônerie autour de la naissance. 
"J'ai découvert quelques rares parcours d'accompagnement spirituel de la naissance dans des cliniques privées catholiques en France. Ils se terminent par une prière des parents et une bénédiction du ventre de la mère... avec l'être humain qui s'y trouve. C'est un geste magnifique !"
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les dimanches à 10h00

Qu’ils la vivent dans des circonstances très particulières ou en toute simplicité, des chrétiens de la région nous disent pourquoi et comment la rencontre avec le Christ a changé leur vie.