[Carême - Jour 21] Pour que personne n'ait plus jamais soif

Présentée par

S'abonner à l'émission

Méditations pour le Carême

mardi 6 mars à 6h26

Durée émission : 3 min

[Carême - Jour 21] Pour que personne n'ait plus jamais soif

© Aurélien Durand - https://www.flickr.com/people/aurdur/

A partir de l'histoire de la Samaritaine, Evelyne Lyons invite à prendre conscience du caractère précieux et rare de l'eau. Elle convie chacun à retrouver le goût de l'eau.

Jésus lui répondit : «Quiconque boit de cette eau aura de nouveau soif ;14 mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle.» La femme lui dit : «Seigneur, donne-moi de cette eau, que je n’aie plus soif, et que je n’aie plus à venir ici pour puiser.»
(Jn 4, 13-15)

 

Dans cette réponse au premier degré de la femme, perce la lassitude de celle soumise à la corvée du puisage et du portage de l'eau. À tant parler de ses vertus vivifiantes, on oublie combien elle est lourde à transporter lors de longues marches quotidiennes.

Où les voit-on aujourd'hui ces Samaritaines ? Des milliards de femmes et d'enfants de par le monde passent des heures à aller chercher l'eau. A-t-on mesurer ce que cela coûte ? C'est le temps que les jeunes ne passent pas à l'école, ce sont les dos abimés des enfants... Sans parler des maladies hydriques, causes de mortalité infantile.

Nous qui recevons l'eau potable à tous les étages de nos immeubles, nous sommes riches d'un patrimoine invisible, qu'ont construit plusieurs générations. Et l'eau qu'on nous distribue est un produit très contrôlé pour sa qualité. Mais nous avons perdu de vue combien l'eau est précieuse, cela nous semble trop évident.

Faudra-t-il que le changement climatique nous réveille de notre indifférence ? Lors de sécheresses, reverra-t-on les files d'attentes aux fontaines ? De quelle eau potable jouiront les familles déplacées par les inondations ? Évidemment, utiliser moins d'eau ici n'a aucun effet sur les personnes désavantagées qui ne disposent pas d'un bon accès à l'eau ailleurs. Pourtant, il existe depuis la loi Oudin-Santini de 2005, une façon de les aider. Les communes ont en effet la possiblité d'instaurer une surtaxe allant jusqu'à 1% du prix de l'eau pour financer des actions de coopération décentralisées dans le domaine de l'eau potable et de l'assainissement.

 

 

LA SOBRIÉTÉ, LE THÈME DU CARÊME 2018 - Ce mercredi 14 février commence le Carême, une période de 40 jours pendant laquelle les chrétiens se préparent à la fête de Pâques, la résurrection du Christ. Cette année pour le Carême, nous vous invitons à méditer le thème de la sobriété.
> En savoir plus

 

méditation

Méditons notre rapport à l'eau. Dans la douche, est-ce que je sens sa pression revigorante ? Est-ce qu'il m'arrive de remercier les générations passées ou récentes qui ont construit les infrastructures modernes qui ont permis à l'eau de jaillir chez moi comme une évidence ?
 

Un geste concret pour aujourd'hui

Aujourd'hui, je décide de me renseigner : est-ce que ma commune ou ma collectivité distributrice participe à des projets de solidarité pour l'eau?
 

Un Carême pour la terre

Chaque année, l'association Chrétiens unis pour la terre propose de vivre le "Carême pour la terre".

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi pendant le Carême à 6h26 et 13h10

Cette année, RCF a choisi la sobriété comme porte d'entrée dans le Carême. Du mercredi des Cendres au Vendredi saint, tous les jours du lundi au vendredi, l'association Chrétiens unis pour la terre propose une méditation pour vivre le Carême sous le signe de la sobriété. Chaque méditation fait découvrir une courte citation de la Bible ou de la tradition chrétienne, l'éclaire et invite chacun à l'incarner concrètement dans sa vie par des gestes simples.

Le présentateur

Chrétiens Unis pour la Terre

Chrétiens unis pour la terre est un carrefour pour les croyants des différentes églises chrétiennes qui veulent progresser ensemble dans le respect de la Création par la prière, la conversion des styles de vie et l’action commune dans l’Eglise et le monde. Depuis 2012, CUT propose des outils pour le Temps pour la Création en septembre, un accompagnement à un Carême pour la terre, pour vivre un carême écologique. En 2015, CUT a aussi lancé le Jeûne pour le climat et co-organisé les Assises chrétiennes de l’écologie et depuis 2016 CUT proposé un temps de "Prière avec la création" mensuels. Découvrez le site internet de CUT : https://chretiensunispourlaterre.wordpress.com/