Chercher en Dieu la vraie sagesse

S'abonner à l'émission

La prière des Frères de Taizé

lundi 11 mai 2020 à 20h30

Durée émission : 30 min

Chercher en Dieu la vraie sagesse

© Taizé

Pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Pour toute la durée du confinement, et jusqu'au 29 mai, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.

 

méditation de Frère Benoît

"Dieu dit: Je suis le Seigneur qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre. Oui, c’est en cela que je me complais." (Jr 9,22-23)

Aujourd’hui, la France a entamé sa sortie du confinement – Taizé aussi, mais bien sûr de manière très progressive. Nous continuons pour le moment à transmettre la prière du soir en direct depuis Taizé, puisque les célébrations restent impossibles en France et ailleurs aussi.

Ce soir, le verset qu’on a entendu nous vient du prophète Jérémie. J’aimerais le relire en ajoutant le verset qui précède, car les deux forment un tout . "Voici ce que déclare le Seigneur : "Que celui qui est sage ne se vante pas d’être sage ! Que celui qui est fort ne se vante pas d’être fort ! Que le riche ne se vante pas d’être riche ! Si quelqu’un veut se vanter, qu’il se vante plutôt d’être capable de me connaître et de savoir que moi, le Seigneur, j’exerce la bonté, la justice et le droit sur la terre, toutes ces choses qui me plaisent, déclare le Seigneur." (Jr 9,22-23)

C’est un passage qui se rapproche de la littérature de Sagesse qu’on peut trouver, par exemple, dans le livre des Proverbes. En parlant ainsi, le prophète Jérémie rappelle à ceux qui l’entendent que si la tendance humaine est de valoriser l’intelligence, la force ou la richesse, la vraie sagesse est à chercher en Dieu. C’est sans doute ce même passage de Jérémie que saint Paul avait à l’esprit en écrivant aux Corinthiens : "Par lui, Dieu nous rend justes, il nous choisit pour lui et il nous libère du péché. Alors, comme il est écrit : Si quelqu’un veut se vanter, qu’il se vante à cause du Seigneur." (1Co 1,31)

En même temps, cette invitation à nous vanter de la seule connaissance de Dieu est aussi, paradoxalement, un puissant antidote contre l’arrogance spirituelle – car qui peut vraiment affirmer qu’il est « capable de connaître » Dieu ? Je pensais que connaître voulait dire étymologiquement naître avec, mais en fait il semble que ce ne soit pas le cas. Peu importe : la vraie connaissance de Dieu, quel humain peut affirmer l’avoir ?

Ainsi, Jérémie nous rappelle que connaître Dieu peut devenir le but de toute une vie. Que cela nous préserve de toute prétention à la supériorité, de tout cléricalisme ! Je trouve un écho dans cette exclamation de Jésus quelques siècles plus tard : "O Père, Seigneur du ciel et de la terre, je te loue d’avoir révélé aux tout-petits ce que tu as caché aux sages et aux personnes instruites. Oui, Père, dans ta bienveillance, tu as voulu qu’il en soit ainsi." (Mt 11,25)

Ce soir, le témoignage d’espérance nous vient de Mylène, qui habite à Annecy. Elle m’a écrit ce message il y a plusieurs jours déjà : "Ce temps de prière tous les soirs est pour moi un point d’ancrage. Oui, en cette période si particulière, la prière quotidienne me permet de cultiver l’espérance et d’avancer dans la confiance, tout en pensant à ceux qui sont dans la difficulté et la souffrance d’avoir perdu un être cher. Les rues de la vieille ville d’Annecy sont désertes : c’est assez incroyable. Et quel calme... les oiseaux se régalent ! Je reprends le télé-travail : conditions de travail assez particulières, surtout avec une classe de CP et CE1. On s’adapte et on fait du mieux que l’on peut. Nous allons découvrir quelles seront les conditions de reprise du chemin de l’école..."

Grâce à ce témoignage de Mylène, j’aimerais terminer ce soir en pensant aux enfants et adolescents qui ont repris ou vont reprendre le chemin de l’école… et aussi des adultes à leurs côtés tout au long de ces huit semaines de confinement : parents, enseignants, éducateurs, soignants… quel beau témoignage d’espérance ils incarnent tous ensemble !

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 20h30

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.