Répondre à l'amour de Dieu par nos vies

S'abonner à l'émission

La prière des Frères de Taizé

samedi 28 mars à 20h30

Durée émission : 30 min

Répondre à l'amour de Dieu par nos vies

© Taizé

Il n’est pas nécessaire de monter aux cieux pour découvrir la volonté de Dieu ou de franchir les mers pour y trouver sa présence. Chacun peut répondre par sa vie à l'amour de Dieu.

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.
 

CONFIEZ VOS INTENTIONS DE PRIÈRE AUX FRÈRES DE TAIZÉ - Les auditeurs de RCF sont invités à faire part de leurs intentions de prière, dont certaines pourront être lues à l'antenne. Toutes seront portées dans la prière par les frères de Taizé.
> Cliquez ici pour confier vos intentions de prière aux frères de Taizé

méditation de Frère Benoît

"Moïse dit au peuple : Ce que je te prescris aujourd’hui n’est pas au-delà de tes moyens ni hors de ton atteinte. La parole est tout près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton cœur pour que tu la mettes en pratique." Dt 30,11-14

Ce texte vient du livre du Deutéronome, dont le titre signifie "la Seconde Loi". Il contient un recueil de discours prononcés par Moïse avant sa mort, sur les plateaux de Moab, avant que le peuple d’Israël franchisse le Jourdain. Ce n’est plus le Seigneur qui parle, comme dans l’Exode, mais Moïse qui exhorte le peuple.

Moïse s’adresse aux exilés. Ceux qui méditent la Loi se trouvent à l’étranger, dans l’attente d’une terre meilleure où pourra se réaliser la promesse de Dieu. Or, le peuple se détourne bien souvent des commandements divins et certains objectent : cette loi est trop dure, elle est inaccessible au commun des mortels. Il peut même s’agir d’une sorte d’excuse que certains utilisent pour ne pas choisir la voie de la fidélité : l’exigence de l’alliance voulue par Dieu n’est pas à la portée de tout le monde. C’est à cette objection que ce verset répond : "Ce que je te prescris aujourd’hui n’est pas au-delà de tes moyens ni hors de ton atteinte." Moïse encourage son peuple à tenir bon : dans l’épreuve de l’exil que le peuple d’Israël traverse, Dieu n’oublie pas sa promesse, il est à ses côtés.

Nous n’avons pas entendu tout le passage, mais il est très poétique : les commandements divins « ne sont pas dans les cieux, pour qu’on dise : « Qui montera dans les cieux pour aller nous les chercher et nous les faire entendre, afin que nous les mettions en pratique ? » Ils ne sont pas non plus au-delà des mers, pour qu’on dise : « Qui traversera les mers pour aller nous les chercher et nous les faire entendre, afin que nous les mettions en pratique ? » Ce que nous dit le Seigneur, c’est qu’il n’est pas nécessaire de monter aux cieux pour y découvrir sa volonté, ou de franchir les mers pour y trouver sa présence. Cet amour que Dieu nous manifeste, il est possible à chacun d’y répondre par sa vie.

Ce soir, le témoignage d’espérance nous vient de Sergio, qui est pasteur vaudois dans le Piémont. Sa femme, pasteure elle aussi, est avec leurs trois enfants dans la vallée et lui est resté dans la montagne, dans la même région mais à mille mètres. Il écrit : "Nous sommes séparés à cause de la quarantaine qui confine chacun à la maison mais aussi parce que nous pensons qu’il est juste que chacun de nous demeure dans la communauté que nous servons comme pasteur."
Il dit encore : "Nous espérons que ce moment terrible passe rapidement et qu’il soit pour tous l’occasion de devenir de meilleures personnes, plus prêtes à comprendre ce qui est vraiment important dans la vie. Nous demandons au Seigneur d’accueillir dans sa paix ceux qui perdent la vie et d’être le consolateur de ceux qui sont dans le deuil."

Ce soir, j’aimerais avoir une pensée pour tous les responsables de communautés religieuses ou de paroisses qui vivent cette épreuve du coronavirus, parfois en première ligne, comme ces nombreux prêtres diocésains décédés en Italie ces derniers jours : on en compte à ce jour 77, entre 45 et 104 ans, dont dix pour le seul diocèse de Bergame. Il y a aussi ces treize religieux xavérins décédés à Parme.
Oui, Seigneur, nous te confions nos évêques, prêtres et pasteurs, les religieuses et les religieuses, laïcs en mission ecclésiale, ou encore les responsables de toutes les religions qui accompagnent leurs communautés en mettant leur foi en pratique et en action. Ils essayent d’assurer une présence de prière et de consolation, souvent avec beaucoup de créativité, dans cette période si éprouvante.

 

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : RCF ASSURE UN SERVICE D'ÉGLISE - RCF vous propose de suivre en DIRECT : 
- Une messe quotidienne : de 11h à 11h30
- La messe dominicale : à 18h
- Le culte protestant : le samedi à 18h
Vous retrouvez le commentaire de l'Évangile du dimanche dans Enfin une Bonne nouvelle.
PRIER AVEC RCF - Pendant la durée de quarantaine, RCF assure la diffusion de : La Prière du matinLa Prière du soir et Le Psaume du jour. Le chapelet en direct de la grotte de Lourdes (à 15h30)
ET AUSSI : pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours à 20h30

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé. Le déroulement complet de la prière est disponible sur le site de Taizé.