Faire de sa tristesse quelque chose de spirituel

Présentée par

S'abonner à l'émission

En Toutes Lettres

lundi 25 septembre 2017 à 16h00

Durée émission : 25 min

Faire de sa tristesse quelque chose de spirituel

© Photo by Francisco Moreno on Unsplash

Souvent on lui préfère le romanesque du désespoir ou la poésie de la mélancolie. Or la tristesse est utile, elle peut nous ouvrir à la spiritualité selon Emmanuel Godo.

Et si la tristesse méritait qu'on en parle? Il se trouve que c'est quelqu'un de plutôt souriant qui nous y invite, avec son livre "Ne fuis pas ta tristesse" (éd. Salvator). Un ouvrage tout en poésie qui réhabilite un sentiment jugé trop fade. Comme le constate Emmanuel Godo, on lui préfère souvent le romanesque du désespoir ou la poésie de la mélancolie. Mais la vie spirituelle implique de ne pas négliger ce qui se vit en nous.
 

"La tristesse est là pour disparaître, pour qu'on lui oppose des joies dignes d'elle"

 

De quelle tristesse parle-t-on?

Il y a la tristesse qui n'accepte pas le temps qui passe. Et celle - qu'a choisi Emmanuel Godo pour objet d'étude - qui est "qui garde précieusement en nous ce que nous avons de vécu de plus beau". Le poète la compare à "une chandelle", qui aurait marqué aussi bien notre corps que notre âme et notre esprit. Elle "nous dit que tout ne passe pas". "Les choses les plus belles que nous avons vécues se sont déposées en nous, elles ne sont pas perdues."
 

La tristesse, une façon de dire sa foi pour le poète

Parce que sonder un sentiment peut déboucher sur une dimension spirituelle, "la tristesse c'est comme le b.-a. ba de la spiritualité", explique Emmanuel Godo. Selon lui, l'expérience de la tristesse est même "fondamentalement spirituelle".
 

L'humble tristesse

Un triste sentiment n'a pas nécessairement pour objet de ses lamentations le passé. "Elle est là pour nous dire aussi que nous sommes en mouvement." Pour nous dire que nous avons en nous une attente de quelque chose d'autre qu'elle. Au fond, la tristesse attend d'être chassée. "Elle est là pour disparaître, pour qu'on lui oppose des joies dignes d'elle."

 

Agrégé de lettres, professeur de littérature en classes préparatoires au lycée Henri-IV à Paris, Emmanuel Godo, chrétien, poète, est l'auteur de plusieurs essais comme "Pourquoi nous battons-nous? 1914-1918: les écrivains face à leur guerre" (Éditions du Cerf), et "La conversation, une utopie de l’éphémère" (éd. PUF).

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 11h30, 23h30 et 04h30

Christophe Henning reçoit chaque semaine un auteur: travail théologique, questions pastorales, dimension liturgique, vie spirituelle, dialogue des religions… Autant de questions évoquées dans un tête-à-tête direct et nourri avec l’auteur.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.