Être de bons parents aujourd'hui

Présentée par

S'abonner à l'émission

Grand Angle

mardi 30 mai 2017 à 17h03

Durée émission : 55 min

Être de bons parents aujourd'hui

© Kasman/Pixabay

Plus d'un parent sur deux estime qu’élever son enfant est difficile, selon une récente enquête. Si notre société impose de nouveaux défis, en parler et garder confiance reste essentiel.

Joie et difficulté d'être parent. Selon l'enquête BVA "Être parent aujourd’hui, réalisée pour les Apprentis d'Auteuil, près d’un parent sur deux estime qu’élever son enfant est difficile (46%). Et quatre parents sur 10 se sentent parfois ou souvent seuls face à l'éducation de leur enfant. Sans nier les problèmes, comment être de bons parents heureux? "Freud disait qu'il a trois métiers impossibles: gouverner, être parent et psychanalyser, avance Aldo Naouri, parce que ces trois métiers engagent l'avenir."
 

"Ayez confiance dans le parent que vous êtes, votre enfant n'en a pas d'autre"

 

éducation, les nouveaux défis

Les résultats de l'étude BVA ne sont pas si étonnants si l'on considère certains défis que doivent relever les parents d'aujourd'hui. "Des défis inédits", observe Christophe Beau, tel que l'usage des smartphones, pour lesquels "les parents n'ont pas de référence". Et qu'il est difficile à limiter. Toutefois, "ces préoccupations autour de l'éducation ont toujours existé", selon Aldo Naouri.
 

Solitude des familles

Les 20 et 27 mai dernier, dans plusieurs villes de France a eu lieu l'opération "Mamans en Fête". Des manifestations festives qui reposent sur des braderies solidaires pour financer des projets d’aide aux familles. Cela fait six ans que l'association vient en aide aux familles en difficulté et aux mères isolées, à l'occasion de la fête des mères. Crèches, maisons des familles, dispositifs d'accueil parents-enfants, etc.
 



Quand la vie a conduit un certain nombre de parents à se trouver éloignés de leur propre famille, la transmission intergénérationnelle est moins facile. "Souvent, pour les enfants dans ces familles précarisées, en difficultés, avec peu de réseau relationnel, leur monde est assez étroit", explique Christophe Beau.
 

"L'éducation n'est pas la séduction"

 

retrouver sa confiance

"Il y a une chose qu'il ne faut pas faire en tant que parent, c'est tenter de se faire aimer, parce que si vous cherchez à vous faire aimer vous êtes dans la séduction et l'éducation n'est pas la séduction." Aldo Nouri, auteur de "Entendre l'enfant" (éd. Odile Jacob), entend rassurer les parents. Il explique qu'éprouver des difficultés quand on éduque son enfant n'est pas synonyme d'échec. "Ayez confiance dans le parent que vous êtes, votre enfant n'en a pas d'autre." Ce que confirme Charlotte Ducharme. Mère de deux enfants, elle est l'auteur du blog Cool parents make happy kids et cient de publier un ouvrage du même nom, où elle donne des conseils pour appliquer l’éducation positive.
 

 

Émission en partenariat avec les Apprentis d'Auteuil

 

 

Invités

  • Christophe Beau , responsable du programme international Famille et parentalité au sein des Apprentis d'Auteuil

  • Charlotte Ducharme , blogueuse, écrivain

  • Aldo Naouri , pédiatre, conférencier, écrivain

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 17h03, le mercredi à 23h et le samedi à 19h

Spiritualité, patrimoine, littérature, vie de l'Eglise, développement personnel... Chaque semaine, Christophe Henning anime une table ronde pour engager la discussion avec des acteurs de la vie culturelle, sociale, spirituelle.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.