RCF A THONON-LES-BAINS : UNE BELLE INAUGURATION

© RCF Haute-Savoie 2018

Le 24 janvier 2018, notre radio inaugurait sa 6e fréquence FM en Haute-Savoie et lançait une grande campagne de communication dans le Chablais. Retour en images sur cette soirée mémorable.

« Depuis 1984, on attendait une fréquence à Thonon, alors imaginez notre Joie d’être là, avec vous, ce soir ! » lançait à l’assistance Stéphane Tremblay, directeur de RCF Haute-Savoie. Ce 24 janvier, l’équipe de la radio est heureuse. Si depuis le 7 novembre dernier, RCF émet enfin sur la ville, il restait à inaugurer officiellement cette nouvelle fréquence. En ce jour de la saint François de Sales, figure emblématique du diocèse d’Annecy et saint patron des journalistes, rendez-vous avait été donné aux amis et donateurs de la radio à la salle Don Bosco.

Pour débuter, Michel Lefort, pionnier des radios libres, nous racontait la première prise d’antenne de Radio Nessy, le 24 mars 1984, depuis le grenier de la Maison du peuple à Annecy.

Ensuite, Eric Denais, président de l’association RCF Haute-Savoie, nous narrait par le menu, les péripéties de l’obtention de cette autorisation d’émettre, après plusieurs échecs. « On est dans une zone compliquée en raison de sa proximité avec la Suisse. Les ondes ne s'arrêtant pas aux frontières, il avait toujours fallu partager les fréquences avec les radios outre-Léman. Avec seulement quatre radios privées françaises, Thonon était pour ainsi dire sinistré... Enfin, jusqu’à aujourd’hui ! ».

Ingrid Blanchard, directrice adjointe du réseau RCF, après avoir salué la ténacité des dirigeants successifs de la radio, présentait les résultats du dernier sondage soulignant que « l’audience globale des radios RCF a progressé de 11 %. Cela représente 3 millions d’auditeurs, soit 300 000 auditeurs gagnés en 2 ans. De plus, nous rassemblons un public toujours plus large et d'horizons différents. Il y a bien sûr les chrétiens pratiquants mais notre radio séduit aussi un grand nombre d'auditeurs "chercheurs de sens", d'autres confessions, sans religion ou qui ne pratiquent pas ».

Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy, terminait les témoignages, en nous rappelant l’anecdote de François de Sales qui pleure sur le Chablais en arrivant sur les hauteurs des Allinges, lors de sa reconquête de la région au catholicisme au XVI° siècle.

Lui, qui décida d’imprimer ses sermons sur des feuilles volantes qu'il placarda dans la ville afin que la population les voit, ce qui à l'époque est une innovation majeure dans la communication, qu’aurait-il pensé de l’arrivée de RCF à Thonon ?
 

 

1984 - 2018 : de Radio Nessy à RCF Haute-Savoie, d'une à six fréquences. Un hommage a été rendu aux pionniers de notre radio chrétienne.


 

Des panneaux d'affichage et des encarts presse dans Le Messager