A Wroclaw, lors de la prière, frère Aloïs invite les jeunes à la confiance en Dieu

Présentée par

S'abonner à l'émission

EMISSION SPECIALE

dimanche 29 décembre 2019 à 12h07

Durée émission : 1 min

A Wroclaw, lors de la prière, frère Aloïs invite les jeunes à la confiance en Dieu

© Dominic Poire

Lors des rencontres européennes des jeunes, la prière du soir est un moment important pour les jeunes. Ce 28 décembre 2019, frère Aloïs les a invités à la confiance

Comme à Taizé et comme lors de toutes les renocntres organisées par les frères, les journés des pèlerins sont rythmées par la prière trois fois par jour: le matin dans les paroisses d'accueil, à midi et le soir à la halle du centenaire et dans quelques églises du centre-ville. Le samedi 28 décembre au soir, le premier temps de prière commune était attendu par les jeunes pèlerins. 

Dans le joli quartier de la cathédrale, certains d'entre eux on pu apprécier les monuments et les lumières de la ville avant de rejoindre en silence les bancs d'une église du centre-ville. Pas de téléphone portable dans les mains mais un livret de chants et la traduction dans leur langue de la méditation du frère Aloïs.
 
Après la lecture d’un extrait de la Genèse, évoquant le départ d'Abraham vers l'inconnu, dans la confiance en Dieu, un long temps de silence, les jeunes ont écouté frère Aloïs, prieur de Taizé les a invités à la confiance. A la fin de la prière, les participents ont été invités à « déposer leur fardeau » sur la croix et y poser leur front. 
 

Les dernières émissions

L'émission

Durée variable

Evénement exceptionnel, temps fort spirituel ou fait marquant de l'actualité... restez connectés sur RCF !

Le présentateur

Marie-Charlotte Laudier

Journaliste à RCF depuis 2009, Marie-Charlotte réalise les informations locales et les magazines régionaux de RCF Ardèche. Cette Ardéchoise de cœur aime parcourir le département à la rencontre de ses habitants. La radio lui permet au mieux d'approcher les autres, tout en pudeur, pour donner la parole à ceux qui l'ont rarement.