Attaques terroristes dans l’Aude: les obsèques des victimes célébrées Jeudi Saint

30 mars 2018 Par

Les obsèques des quatre victimes des attentats terroristes de l’Aude sont célébrées jeudi 29 mars, Jeudi Saint.

Les obsèques des victimes de Carcassonnes et Trèbes

Jour de deuil à Carcassonne et à Trèbes. Les derniers hommages aux victimes des attentats terroristes sont rendus jeudi 29 mars, Jeudi Saint. Les obsèques des quatre victimes sont célébrées à différents endroits. En la cathédrale de Carcassonne à 11h pour le colonel Arnaud Beltrame, dont l’hommage national a eu lieu mercredi 28 mars dernier aux Invalides.

Et à Trèbes pour les trois autres victimes de Radouane Lakdim : Jean Mazières, Christian Medves et Hervé Sosna. Le Premier ministre, Edouard Philippe, et les ministres de l’Intérieur et de la Justice, Gérard Collomb et Nicole Belloubet, assistent à ces cérémonies. A l’issue de ces hommages, les trois membres du gouvernement doivent visiter l’Espace d’information et d’accompagnement des victimes, avant de se rendre à la cathédrale de Carcassonne, pour les obsèques du gendarme.
 

"Des hommes et des femmes innocents crucifiés"

Le père Philippe Guitart, qui a célébré dimanche dernier la messe à Trèbes en hommage aux victimes, y voit un sens particulier, durant la Semaine Sainte. "La Semaine Sainte, c’est l’horreur. La mort du Christ, c’est l’horreur. Il venait pour prêcher l’amour, la justice, la paix. Il a été arrêté et crucifié. Et ce n’était pas il y a 2.000 ans" explique le curé.

Il ajoute que "c’est aujourd’hui que des hommes et des femmes innocents sont crucifiés. En même temps, cela ne s’arrête pas là. La Semaine Sainte se termine par Pâques. La mort est morte. La mort est vaincue. Et ça, c’est notre espérance. C’est ce qui fait que souvent, silencieusement, on se tient à côté de celles et ceux qui souffrent et on les accompagne".
 

Le père Philippe Guitart, interrogé par RCF Pays d'Aude: