Brigitte Blaise

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

vendredi 17 novembre 2017 à 8h10

Durée émission : 15 min

Brigitte Blaise

Brigitte Blaise fait partie de l'association Le Pont qui accompagne des personnes en situation de précarité. Croyante, elle affirme que "sa foi l'a aidée à tenir debout".

La Journée mondiale des Pauvres aura lieu dimanche 19 novembre. Pour répondre à l'appel du Pape François, de nombreuses communautés paroissiales vont réfléchir sur leurs activités auprès des plus pauvres. Brigitte Blaise est membre de l'association Le Pont qui, depuis 1986, accompagne des personnes en situation de précarité à Paris. Elle explique sa vision du monde, en marge d'une société qui ne sait pas toujours comme regarder les personnes pauvres.
 

Les différentes pauvretés empêchent d'aller vers l'autre

Pour Brigitte Blaise, c'est clair: "Il y a plusieurs formes de pauvretés. La plus grande, c'est l'isolement surtout à l'approche des fêtes de fin d'année", explique-t-elle. L'invitation du pape la réjouit, mais elle ne sent pas particulièrement visée: "Je crois que le pape parle des pauvres en général; ceux du cœur et d’argentIl veut que tout le monde soit accueilli dans l’Eglise."
 

"Le pape veut que les pauvres de coeur et d'argent soient accueillis dans l'Eglise"

Celle qui raconte avoir "connu pas mal de galère dans [sa] vie" avoue se sentir mal à l'aise dans les paroisses qu'elle fréquente. Elle y retrouve le regard qu'on pose souvent sur elle."C'est comme si les pauvres n'étaient pas normaux et qu'ils avaient peur de nous approcher. C'est comme si la pauvreté était une maladie.
 

le rapport difficile avec l'ETat

Brigitte Blaise ne s'intéresse pas à la politique "car, dit-elle, ça ne m'apporte rien du tout". Et pour cause: "pendant les élections, on compte beaucoup, après on tombe dans l'oubli." Mais la récente baisse des allocations au logement de 5 euros la révolte: "C'est catastrophique. Ils suppriment le budget d’une journée de nourriture." Sa proposition? "Les hommes politiques devraient demander aux pauvres leur avis, et non décider pour eux."

Comment envisage-t-elle son rapport avec les personnes financièrement aisées? "Je m’en fous, avoue-t-elle simplement. Il est vrai que je suis un peu jalouse. Mais surtout, je n’arrive pas à comprendre comment ceux qui ont tout ne sont pas heureux." Avant de conclure: "Ils n’ont pas la beauté du cœur. L'argent pour moi, ce n'est pas le plus important."
 

La foi pour s'en sortir

Selon Brigitte Blaise, la religion n'a pas d'importance, dans l'aide au pauvre. "N’importe qui y est invité, on a tous une responsabilité vis-à-vis de l’autre." Elle confie toutefois le rôle que joue la foi dans son parcours: "La foi m’a aidée à tenir debout."
 

"Aller à Lourdes m'a beaucoup aidée dans ma vie: c'est trop beau!"

Un événement l'a particulièrement marquée: un pèlerinage Mosaïque à Lourdes dont elle devient depuis 2015 une habituée et qu'elle ne raterait "pour rien au monde". "Je parle parfois à Dieu, et il m'arrive de l'engueuler", s'amuse-t-elle.

Extrait du poème "L'escalier", composé par Brigitte Blaise en décembre 2014

La vie est un escalier: certains montent, d'autres descendent
Et certains restent assis un instant
Parfois longtemps
Sur une marche de cet escalier de la vie.
On y fait de bonnes ou parfois de mauvaises rencontres.
En fait, chaque marche est l'objet d'une rencontre.
Sur les marches de l'escalier de la vie,
On y rencontre des souvenirs, bons ou mauvais.
Quel que soit l'escalier de ta vie, quel que soit ton chemin,
Prends conscience de chaque marche.
Et surtout, ne laisse jamais personne rater une marche, rater une rencontre.
Car dans l'escalier de la vie, même les pires rencontres ont une importance
Et nous aident à monter, de plus en plus haut.

La vente du recueil D’une rive à l’autre (Les Ateliers du Pont, 12€) au profit de l’association se fait par commande par mail (mjc.mjc@free.fr) ou par courrier à l’adresse du Pont: Association le Pont, 147 avenue de Clichy 75017 Paris.

Invités

  • Brigitte Blaise, Membre de l'association "Le Pont"

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.