Filière porcine: Bigard et Cooperl ont boycotté la réunion

La crise du porc ne trouvera pas d'issue aujourd’hui. Les acteurs de la filière porcine étaient reçus cet après-midi par le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll.

La réunion devait permettre une reprise de la cotation au Marché du porc breton, suspendue depuis une semaine. Problème, Cooperl et Bigard, les deux industriels à l'origine du blocage qui refusent de s'aligner sur le prix fixé par le gouvernement, ont boudé la réunion. Ils vont toutefois rencontrer le ministre demain et mercredi. Mais cette absence est perçue par les éleveurs comme un élément "qui met de l'huile sur le feu". 
Néanmoins il a été décidé de reprendre demain la cotation au marché du porc de Plérin, en Bretagne. Stéphane Le Foll s’est exprimé à l’issue de cette réunion. 


Des discussions qui se sont souvent déroulées dans un climat très tendu, comme le confiait à l’issue de cette rencontre, Paul Auffray, président de la fédération nationale porcine.

Avant même que cette réunion ait débuté, les syndicats agricoles avaient mis la pression sur le gouvernement. Ils promettent déjà de nouvelles mobilisations. Le 3 septembre à Paris et le 7 septembre à Bruxelles. Pascal Féret est le président de la Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles en Basse-Normandie.

Des propos recueillis par Maurice Thuriau de RCF Rennes.