François Hollande au Roverway: "Vous avez décidé de vous engager pour une cause qui est celle de la paix"

3 août 2016 Par

Le président de la République, présent ce mercredi aux Arènes de Lutèce pour le coup d'envoi du Roverway, a souligné l'importance du vivre-ensemble et de l'engagement de la jeunesse.

Quelques jours après la fin des Journées mondiales de la jeunesse en Pologne, un autre mouvement de la jeunesse a débuté aujourd'hui: le Roverway 2016. François Hollande était présent aux Arènes de Lutèce à Paris, où a eu lieu le coup d'envoi de l'évenement. 

Organisé par Le Scoutisme français, il réunira plus de 5000 scouts jusqu'au 14 août. Des jeunes de 16 à 22 ans de toutes les confessions et venus de toute l'Europe, qui se rassembleront à Jambville (Yvelines), le site des Scouts & Guides de France (SGdF), pour se rencontrer, mais aussi pour s'engager en faveur de l'environnement, du vivre-ensemble et de la citoyenneté européenne. 
 

L'importance du vivre-ensemble 

Le Roverway se veut un rassemblement à destination des jeunes, par les jeunes, pour promouvoir l'importance de la fraternité. Objectif: expérimenter avec d'autres, avec ceux qui changent déjà le monde, pour découvrir la richesse du partenariat. Des valeurs qui semblent intéresser de plus en plus les Français, à l'heure où le pays est profondément marqué par les attentats terroristes de ces derniers mois. 

Pour preuve, la notion du vivre-ensemble qui a traversé tout le discours de François Hollande, présent lors du coup d'envoi du Roverway 2016. Il a d'abord tenu à saluer l'engagement de la jeunesse "je suis fier d'être à un rassemblement scout, pour voir que la jeunesse a la réponse pour préparer le monde de demain". "C''est vous qui allez ouvrir le chemin", a-t-il déclaré.

Le président de la République a également souhaité insister sur l'importance de la fraternité interreligieuse, en cette période où le pays est durement touché par les attentats terroristes. "Vous avez ici avec le scoutisme français des jeunes qui peuvent être catholiques, protestants, protestants, juifs, et pour beaucoup laïcs", a-t-il salué, avant d'ajouter: "Vous avez décidé d’aller au-delà de vous même et de vous engager pour une cause qui est celle de la paix, de la solidarité, de la compréhension, et de l’action." 

 

Transmettre et construire

Mais pour François Hollande, si les jeunes sont profondément engagé dans ces causes, le rôle de la génération précédente, sa génération, revêt une importance majeure. Selon lui, il est primordial pour le gouvernement français de prendre la mesure de sa responsabilité vis à vis de la jeunesse, notamment en matière d'éducation et de développement durable. "Mon devoir est d'assurer autant qu'il est possible l'accès au savoir pour tous. Ma génération doit aussi faire en sorte que vous puissiez vivre sur une planète plus respectée", a-t-il insisté, évoquant la conférence sur le climat de décembre dernier. 

Avec l'aide de la génération précédente, c'est la jeunesse qui devra changer le monde. C'est le message profond du discours de François Hollande. "C'est de vous que doit venir la réponse", a-t-il martelé. 

 

>> Cliquez ici pour accéder à notre dossier sur Roverway 2016.