L'ONG "Breaking the Silence" dénonce les méthodes de l'armée israélienne

Des civils tués au hasard, ou juste pour le plaisir, par l’armée israélienne. C’était à Gaza à l'été 2014. Et ce sont les soldats eux-mêmes qui l’avouent.

L’ONG israélienne "Breaking the silence" vient de publier un recueil de témoignages anonymes. Les méthodes de Tsahal sont une nouvelle fois pointées du doigt. Pour le géopolitologue Frédéric Encel, ces témoins n’ont pas de craintes à avoir. En revanche des officiers pourraient bien être sanctionnés.


L’armée israélienne a répondu via un communiqué. Elle conteste les méthodes de l’ONG et demande des preuves.

De son côté, Benyamin Netanyahu n’a plus que quelques heures pour former un nouveau gouvernement. Il doit trouver un accord avant mardi soir, minuit. Le Premier ministre sortant doit faire dans l’urgence après le désistement surprise du sulfureux nationaliste Avigdor Liebermann.
A sa place ce sont des partis religieux ultra-orthodoxes qui devraient entrer au gouvernement. Pour Frédéric Encel cette course contre la montre est en fait un grand classique de la politique israélienne.


En cas d’échec Benyamin Netanyahu passerait son tour. Un autre député serait chargé de former le gouvernement.