La tuerie de l'église de Charleston relance le débat sur les armes aux Etats-Unis

Dylan Roof, l'auteur de la tuerie de l'église de Charleston en Caroline du Sud, avait reçu une arme comme cadeau d'anniversaire.

Dylan Roof, jeune blanc de 21 ans, auteur présumé de la tuerie de Charleston, a été arrêté jeudi à 300 km de l'église méthodiste où il avait sévi quelques heures plus tôt. Il avait en effet ouvert le feu mercredi soir sur des fidèles, tous afro-américains, rassemblés en l’église Mère Emmanuelle pour une lecture de la Bible. Neuf personnes ont été tuées, six femmes et trois hommes. Elles avaient entre 26 et 87 ans. Cette église est un lieu symbolique de la lutte contre l’esclavage.

Barack Obama a dénoncé "des meurtres insensés" et a appelé l’Amérique à changer son regard sur les armes, forcé de reconnaître que de tels actes ne se produisent pas si souvent dans d'autres pays développés. Le président a déjà essayé de faire évoluer la législation sur le port d’armes, mais s’est toujours retrouvé face à un mur. Pourquoi est-ce si difficile ? La réponse de François Durpaire, maître de conférence à l’Université de Cergy Pontoise.

* François Durpaire, auteur de "L’Histoire des Etats-Unis" dans la collection Que sais je