Le ministère du Travail prépare un guide du fait religieux en entreprise

14 septembre 2016 Par

Faire le point sur les religions au sein de l’entreprise. Tel est le but du guide que prépare actuellement le ministère du Travail. Un document qui sera présenté le 20 octobre prochain.

D’ici la fin du mois prochain, le ministère du Travail publiera son guide pratique du fait religieux, à destination des entreprises. C’est ce qu’a annoncé lundi dernier Clotilde Valter, secrétaire d’Etat à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage. Ce document présentera des situations concrètes qui pourraient se poser au sein de l’entreprise, comme des demandes de congés pour les fêtes religieuses, les pratiques alimentaires spécifiques, la tenue vestimentaire, la sécurité ou encore la demande de salles de prière.

L’objectif d’un tel guide est, selon le gouvernement, d’aider les employeurs à mieux appréhender la religion de leurs salariés, et de réduire le risque de discriminations. Le guide aura également vocation à rappeler les grands principes que sont la laïcité, les libertés fondamentales, la neutralité, en répondant à des cas concrets, le tout dans une recherche de solutions consensuelles, précise également le ministère.

Car contrairement au service public, où la neutralité et la laïcité sont de mises, les entreprises privées ne sont pas tenues d’imposer certaines règles à leurs salariés en matière de religion. La seule limite à cela étant le trouble objectif du bon fonctionnement de la société dans laquelle des personnes croyantes travailleraient. Un sujet pour le moins sensible, auquel le ministère du Travail veut aujourd’hui apporter des réponses.

Selon le ministère du Travail, 50 % des managers dans une entreprise privée auraient été confrontés à des demandes de nature religieuse de la part de leurs salariés, l’an dernier.