Leïla Slimani récompensée par le prix Goncourt

4 novembre 2016 Par

La saison littéraire française a débuté jeudi avec la remise des prix Goncourt et Renaudot. Cette année, ce sont deux femmes qui ont été récompensées pour leur prose.

De fin octobre à début décembre, c’est ce que l’on appelle en France la saison littéraire. Un à un, les prix tombent, des plus prestigieux aux plus confidentiels. A la mi-journée, les jurys du Goncourt et du Renaudot ont couronné deux romancières. Le Goncourt, le prix le plus convoité du monde francophone, a récompensé la jeune et méconnue Franco-Marocaine Leïla Slimani pour son deuxième livre, le roman noir "Chanson douce" chez Gallimard. Un livre qui relate l'assassinat de deux enfants par leur nourrice.

Le Renaudot est quant à lui revenu à la célèbre dramaturge Yasmina Reza pour "Babylone’’ chez Flammarion. Cet ouvrage relate la manière dont une fête entre voisins s'est transformée en scène de crime. Comment appréhender ce double choix ?

L’avis éclairé d’Etienne de Montéty, directeur du Figaro Littéraire :

En allant chercher son Prix Goncourt au restaurant Drouant, Leïla Slimani a assuré qu’elle ne s’y attendait pas. ‘’Chanson Douce’’ n’est que son second roman après "Dans le jardin de l'ogre", publié en 2014. En moyenne un livre ayant reçu le Goncourt s'écoule à plus de 345 000 exemplaires. Une future réussite en librairie pour un ouvrage déjà reconnu comme étant un vrai succès.