Népal : retour au bercail pour Secouristes sans frontières

6 mai 2015 Par

L’ONG Secouristes sans frontières, spécialisée dans l'aide humanitaire d'urgence lors de catastrophes naturelles, avait envoyé une équipe au Népal. Les équipes sont déjà de retour en France.

Onze jours après le séisme, les Népalais continuent de déblayer les rues de Katmandou. Le bilan s'élève désormais à plus de 7500 morts et 14 000 blessés. Côté français, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, recense quatre victimes et sept personnes portées disparues. Plus de 131 500 militaires et policiers ont pris part aux opérations de secours, aidés par plus de 100 équipes étrangères dont Secouristes sans frontières, une ONG française.
Son travail est à présent terminé, laissant la place à d’autres spécialisées dans la reconstruction. Ses membres sont donc rentrés en France mardi.
C’est le cas de Pierre-Michel Sarazin, sauveteur déblayeur. Il partage son expérience avec Emilien Faivre de RCF en Bourgogne.


Les zones les plus reculées commencent petit à petit à pouvoir être explorées par les secours, ce qui pourrait encore faire monter le nombre de victimes de façon significative. Le docteur Nicolas Roy, justement, a pu éccéder à une partie de ces zones plutôt inaccessibles.

Outre le Népal, le séisme a touché aussi une partie de l'Inde et de la Chine où il a fait près d'une centaine de morts.