Nice: un an après l'attentat, un message d'espérance

17 juillet 2017 Par Jean-Baptiste Le Roux

La ville de Nice se prépare à commémorer l'attaque terroriste qui a eu lieu, il y a un an, le 14 juillet, sur la promenade des Anglais.

Un an après l'attentat du 14 juillet 2016, la ville de Nice se prépare à commémorer et à rendre hommage aux victimes de l'attaque qui causa la mort de 86 personnes, et qui en blessa 458 autres. Plusieurs manifestations civiles sont prévues, aux abords de la promenade des Anglais, le lieu du drame.

Mgr André Marceau, évêque du diocèse de Nice, a évidemment vécu cette attaque au plus près. Plusieurs paroisses du centre de la ville se sont mobilisées au soir de l'attentat. Aujourd'hui, son message est avant tout un message d'espérance. Il appelle à dépasser les pensées mortifères, et à aller de l'avant.

"J’espère qu’an après nous serons dans un autre état d’esprit que le jour de cet attentat. Et le message, que beaucoup portent d’ailleurs, et que je porterai moi-même, est un message d’espérance. Je souhaite que tout ce qui va être déployé pour permettre aux familles, aux personnes touchées par l’attentat, dans leur corps, dans leur esprit, leur offre de franchir un cap d’espérance" explique-t-il notamment.

Il ajoute que "tout ce qui sera mis en œuvre pour commémorer ne soit pas oublié ne soit pas uniquement de la stagnation. Mais qu’au contraire, on puisse sentir qu’une étape se joue, mais une étape de vie. Pour nous les chrétiens, ce message est fondamental. Et à la messe, les textes qui ont été lus sont une ouverture d’espérance. Et je souhaite que l’on perçoive bien cela, que dans toutes les manifestations civiles, l’espérance est en œuvre."

00:00

00:00