Plan pour l’emploi: Manuel Valls reçoit patronat et syndicats

12 janvier 2016 Par

Le Premier ministre reçoit ce lundi les principaux représentants syndicaux et patronaux dans le but de préciser les annonces faites par François Hollande, sur le front de l’emploi.

Manuel Valls est sur le pied-de-guerre. Le Premier ministre reçoit depuis lundi matin les principaux représentants syndicaux et patronaux, afin d’échanger sur les annonces de François Hollande, lors de ses vœux télévisés le 31 décembre dernier, sur le sujet du plan d’urgence pour l’emploi. Un exercice délicat pour le Premier ministre, alors que les indicateurs économiques, en France, sont au rouge, chômage en tête. 

Lors de ses vœux, le chef de l’Etat avait décrété "l’état d’urgence économique et social". François Hollande avait notamment annoncé plusieurs mesures : 500 000 formations supplémentaires pour les chômeurs, pour un coût estimé d’un milliard d’euros, une nouvelle prime à l’embauche pour les PME, et un effort particulier mis sur l’apprentissage.

Des annonces jugées très abstraites au lendemain des vœux présidentiels. Aujourd’hui, c’est à Manuel Valls d’en préciser les contours. Le Premier ministre a ouvert son marathon à 9 heures, ce matin, jusqu’à 18h ce soir. Pendant ce temps, il aura reçu les principales organisations patronales (Medef, CGPME, UPA) et les cinq principaux syndicats (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, CFTC), pendant 45 minutes chacun.

Le plan pour l’emploi de François Hollande sera présenté dans le détail le 18 janvier prochain, devant le Conseil économique, social et environnemental, à l’occasion de ses vœux aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi. Il devrait détailler notamment les mesures sur la formation des chômeurs ainsi que les nouvelles aides à l’embauche pour les petites et moyennes entreprises. 

La réaction de François Asselin, président de la CGPME: