Protection de l'enfance: un congrès réunit le Vatican et les géants d'Internet

S'abonner à l'émission

Chrétiens à la Une

vendredi 6 octobre 2017 à 13h30

Durée émission : 25 min

Chrétiens à la Une

© Le Congrès mondial sur la "dignité des mineurs dans le monde numérique" au Vatican. ,Alessia GIULIANI CPP CIRIC

Retour sur le Congrès mondial sur la "dignité des mineurs dans le monde numérique", qui a réuni, à Rome, les représentants de l'Eglise et ceux des géants du Web.

Le Congrès mondial sur "la dignité des mineurs dans le monde numérique" s'est achevé vendredi 6 octobre à Rome. Harcèlement entre adolescents sur Internet, réseaux criminels qui exploitent les enfants, prédateurs sexuels, ou encore consommation de la pornographie par les jeunes. 

Un premier congrès de ce genre au Vatican

Depuis mardi dernier, 300 experts venus du monde entier, psychologues, sociologues, hommes politiques et religieux mais aussi représentants de Google, de Microsoft et d’Interpol ont confronté leurs expériences et travaillé ensemble pour trouver des moyens de prévenir les dangers auxquels sont exposés les enfants à l’ère du digital.

Ces 300 participants ont d'ailleurs été reçus en audience par le pape François. Le Saint-Père leur a demandé de regarder en vérité la dure réalité des violences sur Internet pour les enfants, et les a incités à ne pas se décourager face aux défis parfois titanesques qui relèvent de la sphère du web.

Ce congrès est une véritable première. On doit son organisation à l'Eglise catholique. Il se déroulait d'ailleurs dans le cadre de l'Université pontificale grégorienne. Qu’en est-il ressorti ? Comment préserver les mineurs dans l'univers numérique ? Faut-il les priver d’Internet ? Pauline de Torsiac a posé ses questions à Delphine Collin-Vézina, psychologue, directrice du Centre de recherche sur l’enfance et la famille de l’Université McGill à Montréal.

Les bons et les mauvais côtés du Web

Les participants de ce congrès, ont, à l'issue, publié une déclaration finale dans laquelle ils présentent les pistes qu'ils ont adoptées conjointement. Pour eux, la dignité des mineurs à l'ère d'Internet passera notamment par l’éducation, par la sensibilisation des parents, mais également par un cadre légal de lois et de gardes-fous initiés par les GAFA, ces géants du Web.

Cette approche pluridisciplinaire du Congrès est assez novatrice en la matière. Une méthode jugée déterminante par le père Eric Salobir. Ce prêtre est à la tête du réseau OPTIC, l’ordre des prêcheurs pour les technologies de l’information et de la communication. Un lieu de réflexion sur les usages numériques et de conseil en stratégie Internet pour les institutions d’Église.

Pour ce dernier, Internet peut évidemment s'avérer dangereux. Mais les dangers du web ne sont pas forcément là où on les image, comme il l'explique à Pauline de Torsiac. Le père Salobir souligne également les vertus du Web, même s'il affirme que des mesures doivent encore être prises pour préserver les mineurs des prédateurs qui rodent sur la toile.

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 13h30

Chaque semaine Pauline de Torsiac reçoit un acteur du monde chrétien. Homme ou femme, laïc ou clerc, prêtre, pasteur ou évêque, responsable de mouvement ou d’une congrégation, chanteur, acteur... c’est son actualité qui est mise en lumière et détaillée à cette occasion. L'invité de Pauline de Torsiac est également amené à réagir sur une sélection de sujets qui font l’actualité de la sphère chrétienne cette semaine-là.