Saint-Etienne: le père Riffard n'accueillera plus de SDF dans son église

12 octobre 2016 Par

Lors de la messe dominicale, le père Gérard Riffard a annoncé que son église, qui hébergeait des sans-abris contre l'avis des autorités, va cesser de les accueillir.

Le père Gérard Riffard de Saint-Etienne avait été poursuivi il y a quelques mois pour avoir enfreint un arrêté municipal en hébergeant les réfugiés dans son église. Lors de la messe dominicale, dimanche dernier, il a annoncé que son église Sainte-Claire qui hébergeait des sans-abris depuis une dizaine d'années contre l'avis des autorités va cesser définitivement de les accueillir. Les autorités reprochent notamment l'absence de porte coupe-feu. 

Sur les quelques 70 personnes qui dorment actuellement dans une salle de l'église, pour l'essentiel de jeunes hommes originaires d'Afrique de l'Ouest, une trentaine auront un logement proposé par la préfecture et quinze autres une place à l'asile de nuit de la ville. Mais 24 personnes, dont des déboutés du droit d'asile, demeurent aujourd'hui sans solution d'accueil.

L'évêque de Saint-Etienne, Mgr Sylvain Bataille, a réagi à cette décision. Il explique notamment que chacun doit prendre sa part dans l'accueil des étrangers, et que son diocèse peut se targuer d'avoir une belle histoire en matière d'aide sociale. Le plus bel exemple, pour lui, est sans doute celui du père Riffard, qu'il soutient totalement.

00:00

00:00