Un happening à Bordeaux pour dénoncer la corrida

Une corrida aura lieu dimanche 2 juin à Captieux ; les militants d'ACTA et le collectif landais anti corrida se mobilisent ce vendredi 31 mai à Bordeaux pour dénoncer ces traditions.

En pleine saison de tauromachie sur les terres girondines, Acta (agir contre la torture des animaux) et le Collectif landais anti corrida organise en fin d'après midi aujourd'hui 31 mai en plain coeur de Bordeaux (place Saint Projet), un happening avec banderilles et faux sang, pour sensibiliser le public à la cruauté de la corrida et protester contre le régime d'exception qui autorise certaines régions françaises à pratiquer la tauromachie.

Nicolas Marty, membre d'ACTA 

00:00

00:00

Ainsi, pour marquer les consciences, le happening à Bordeaux va montrer des banderilles et du faux sang, pour interroger sur cette tradition et faire germer l'idée de remplacer la corrida par d'autres modes de spectacles.

250 000 taureaux sont tués dans le monde chaque année lors des corridas ou des entraînements, 700 en France.

Mais sujet tabou par excellence, aucun projet de loi sur la corrida n'a jamais été présenté à l'Assemblée Nationale.

Deux corridas sont organisées en Gironde : ce dimanche 2 juin à Captieux et le 22 juin à Labrède.