Pologne, République tchèque, Slovaquie et Hongrie refusent toujours les quotas de migrants

Alors que le flux de réfugiés ne cesse de grossir aux portes de l'Europe, plusieurs pays de l'Est marquent leur hostilité face à la politique d'accueil réclamée par l’UE.