Gérard Georges "La perle de l'Est"

Présentée par

S'abonner à l'émission

A plus d'un titre

samedi 14 mars à 10h00

Durée émission : 40 min

Gérard Georges "La perle de l'Est"

00:00

00:00

Gérard Georges
" La Perle de l'Est " (Ramsay)
Hiver 1996 en Auvergne. Chez Marcellin Latour, veuf et ancien professeur de Lettres, le téléphone sonne : c'est la gendarmerie. Une jeune femme, originaire d'Europe de l'Est, est recherchée. Il la découvre réfugiée dans sa grange. Pourquoi est-elle recherchée ? La réponse se trouve peut-être dans son passé un peu trouble en Pologne. Mais cette histoire va aussi montrer la passion inavouée d'un homme vieillissant pour une jeune femme étrangère que tout le monde semble rejeter.
 

Chronique de Jacques PLAINE publiée dans L’Essor

Gérard Georges - La Perle de l’Est - Ramsay - 19 €
 
Fidèle lieutenant de Jean Anglade, Gérard Georges est né à Montbrison. Auteur de plus de trente romans, recueils de nouvelles et de poésies, il fut dans une autre vie journaliste de radio, professeur de Lettres et Principal de collège.
 
Un peu au dessous du col du Béal, un jour où la burle était au rendez-vous de la sibère - autrement dit un jour à mettre ni le nez, ni un chien ni un chrétien dehors - Marcellin Latour, découvre dans la grange de sa résidence secondaire (devenue « principale » à sa retraite) une poupée de rêve. Une beauté à vous couper le souffle. Une nénette comme on n’en voit que dans les magazines spécialisés. La trentaine, vêtue comme au cœur de l’été d’un simple tee-shirt et grelottant de froid. Une belle aux bouclettes blondes, copie conforme de sa femme au temps de leurs premières amours.
 
Faisant ni une ni deux et mu par une virilité d’époque, lui le veuf inconsolable, prend la belle par la main, l’emmène dans sa chambre et… lui fait couler un bain. Fouillant alors dans la garde robe de sa défunte, il dégotte et lui fait enfiler une de ses robes fétiches. Et voilà notre homme revenu - dans sa tête et pas seulement - au meilleur de ses vertes années.
 
Sauf que si la belle semble être là par le plus grand des hasards, elle n’est quand même pas tombée du ciel. Elle arriverait de l’Europe de l’Est, serait Polonaise et recherchée par toutes les polices de France et de Navarre. Ou tout au moins par la maréchaussée locale. Par les gendarmes de Saint-Pierre-sur-Dorette drivés par l’adjudant-chef Pétillon, lui-même poussé aux fesses par le Procureur de la République de Clermont.
 
Si Marcellin au cœur de l’hiver s’est mis dans la tête de revivre avec une Polonaise - et dans sa résidence secondaire devenue principale - la polka canaille des ses vingt ans, qu’adviendra-t-il quand la neige aura fondu et que l’adjudant-chef Pétillon se lancera dans des investigations majuscules ? Les soiffards du bistrot de la Germaine mis en appétit par les articles de la Montagne seront-ils eux aussi en capacité de faire avancer le schmilblick ?
 
Mais qu’a bien pu faire de si grave cette « Perle de l’Est » pour avoir toutes les polices aux trousses ? Et comment a-t-elle bien pu atterrir, au fin fond de l’Auvergne - par moins quinze et à moitié à poil  - dans la grange ouverte à tous vents d’un retraité de l’éducation nationale ?
 
Vendredi 13 Mars, à 18 heures et au Campus Tréfilerie, enregistrement public sur RCF de l’émission « A plus d’un Titre » avec Gérard Georges

 

Invités

  • ​Gérard Georges, Auteur

L'émission

Tous les samedis à 10h00

Magazine littéraire en lien avec l'association de promotion de la lecture "Lire à Saint-Étienne".

Le présentateur

Jean-Claude Duverger

Président de RCF Saint-Étienne depuis son origine, professeur de lettres, il a travaillé dans la formation
des enseignants. Réalisateur régulier d’émissions dans des domaines variés, il anime les équipes, pilote
le CA de RCF, radio associative. Avec l’ensemble de tous ceux qui sont engagés dans l’aventure, il a le
souci de faire grandir l’esprit de famille qui caractérise RCF et qui unit acteurs des équipes, donateurs,
auditeurs et partenaires. Il assure également les liens avec le réseau, juridiquement une Union
d’associations.