Philippe Pétain, de Verdun à la collaboration

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

samedi 28 septembre à 16h00

Durée émission : 55 min

Philippe Pétain, de Verdun à la collaboration

© Wikimédia Commons - Philippe Pétain (en civil, autour de 1930)

Parce qu’il incarnait la victoire de 1918, Philippe Pétain se voit confier le destin de la France en 1940. Mais le héros de Verdun se révèle un défenseur de la collaboration avec les nazis.

Sa réputation de héros de la Première Guerre mondiale ne peut faire oublier à quelle sombre période de notre histoire le nom de Philippe Pétain est associé. Déni de démocratie, collaboration avec l'Allemagne nazie et lois anti-juives sont parmi les caractéristiques les plus graves de l'État français, qu'il a dirigé de 1940 à 1944. Mais qui est Philippe Pétain (1856-1951) ? Comment est-il perçu aujourd'hui ? Éléments de réponse avec Bénédicte Vergez-Chaignon, auteure d'une biographie remarquée du maréchal Pétain.
 

Les deux Pétain

Philippe Pétain est "une figure qui suscite la curiosité de façon pas si passionnée que ça", sans doute parce que les décennies ont passé depuis la Seconde Guerre mondiale... On a pu cependant noter lors des commémorations du 11 novembre 2018, des réactions très fortes dans la presse lorsqu'il a été question de célébrer les commandants de Grande Guerre. S'il est "difficile de faire l'impasse" sur le maréchal Pétain quand on évoque la Première Guerre mondiale, pour Bénédicte Vergez-Chaignon, "reconnaître sa place ne veut pas dire réhabiliter l'épisode de la Seconde Guerre mondiale".

On peut donc considérer la vie de Pétain comme partagée en deux, même si la deuxième partie qui reste dans les mémoires ne représente que quatre ans d'une vie de 95 ans. "Je pense fondalement que si Philippe Pétain était mort en 1938, vous et moi on habiterait peut-être boulevard du Maréchal-Pétain dans nos villes respectives et personne ne se poserait de questions !" 
 

Un homme du XIXe siècle

Il est né en 1856, sous le Second Empire : "Il faut se rendre compte qu'on est très loin dans le XIXe siècle." Philippe Pétain est issu d'une famille de paysans aisés du Nord-Pas-de-Calais. Il appartient à une famille recomposée : son père s'est remarié et a eu d'autres enfants. Un détail qui n'en est pas tout à fait un car Philippe Pétain disait lui-même devoir son caractère réservé et prudent au fait qu'il n'avait pas sa place dans sa famille. Pour s'en éloigner et trouver son indépendance, il entre à Saint-Cyr.

Cet "adolescent de la guerre franco-prussienne de 1870", qui "rêve de préparer la revanche", opte donc pour une carrière militaire. Où il alterne entre des temps de commandement alternent et des temps d'enseignement dans des écoles militaires. Philippe Pétain n'est pas un intellectuel mais "un homme de lectures et d'études." Il se forge une doctrine stratégique et tactique remarquée : "Il déclare que le feu tue, c'est-à-dire que les armes font des ravages parmi les soldats." Quand la Première Guerre mondiale éclate, il est près de prendre sa retraite de colonel.

Fait symbolique ou paradoxal, Philippe Pétain est remarqué lors de la Retraite de la Marne, entre août et septembre 1914. "Il se fait remarquer par son sang-froid et son aptitude à commander."

 

Invités

  • Bénédicte Vergez-Chaignon, historienne, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et de l'occupation

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 14h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!