La la land 4/8

Présentée par

La folle histoire des comédies musicales

mardi 20 août à 11h00

Durée émission : 25 min

La la land 4/8

© Ryan Gosling, Emma Stone dans La la land. Crédit Linus Sandren/M6 vidéo

Cette semaine, un petit bijou qui en 2017 a rendu un hommage aux comédies musicales.
Direction La la land, l’usine à rêves hollywoodienne avec les épatants Ryan Gosling et Emma Stone.

00:00

00:00

Aujourd’hui, gros plan sur l’un des plus gros succès au box office de l’année 2017 : un hommage à tous les maîtres du genre : de Stanley Donen à Vincente Minnelli en passant par Bob Fosse et Jacques Demy : La la land ou l’hymne à la joie.

4-scene_douverture_de_la_la_land_sur_harbour_gateway._credit_linus_sandrenm6_video.jpg

Scène d'ouverture de La la land sur Harbour Gateway. Crédit Linus Sandren/M6 vidéo

4-affiche_la_la_land_1.jpg
Affiche de La la land. Crédit Linus Sandren/M6 vidéo
 

Another day of sun
 
Le film  débute en fanfare avec Another day of sun (Un Autre Jour ensoleillé), un morceau de bravoure avec lequel s’ouvre La la land, de Damien Chazelle à la caméra et Justin Hurwitz à la partitition musicale. Un plan séquence incroyable où un ballet s’improvise sur Harbour Gateway, une autoroute bondée de Los Angeles en pleine fin d’après-midi. Une chorégraphie au milieu des capots et toits des voitures digne des plus grandes comédies musicales et un joli clin d’œil à Jacques Demy pour le chatoiement des couleurs et une référence appuyée aux Demoiselles de Rochefort.
La la land démarre fort et la suite est à l’unisson de ce bijou de cinéma, truffé de références et d’hommages à Hollywood, l’usine à rêves du 7e art.
Un peu plus tard, on fait connaissance avec Ryan Gosling et Emma Stone discutant dans l’une des grandes allées bordant les studios de cinéma de la colline d’Hollywood…
Sebastian est musicien de jazz tandis que Mia rêve, elle, de devenir actrice. En attendant le grand rôle qui la fera connaître, elle se contente de servir des cafés aux employés des tournages.
Tous deux ont en commun le désir de vivre de leur passion et de percer dans la Cité des anges. Si leur première rencontre fut quelque peu glaciale, les rapports se sont depuis dégelés lors d’une soirée dans une luxueuse villa surplombant la Cité des Anges.
Alors que Sebastian raccompagne Mia à sa voiture, dans la douceur de la nuit étoilée, le jeu de la séduction opère sous la forme d’un ballet en forme de clin d’œil à Gene Kelly dans Chantons sous la pluie et Fred Astaire et Cyd Charisse dans Tous en scène.

A Lovely Night
 
4-la_la_land._ryan_gosling_et_emma_stone._credit_linus_sandrenm6_video.jpg
Ryan Gosling (Sebastian) et Emma Stone (Mia) font connaissance dans la nuit californienne. Crédit Linus Sandren/M6 vidéo

La la land de Damien Chazelle a illuminé les écrans en début d’année 2017. Au cœur de l’hiver, le public découvrait un film magique, hors du temps, comme branché sur la nostalgie et en même temps d’une incroyable modernité.
Mais que signifie le titre « La La Land » ? Le terme est souvent utilisé en référence à Los Angeles et plus particulièrement à Hollywood. C'est aussi une métaphore désignant ce qui est déconnecté de la réalité. Une sorte de land, de pays en français, où l’on parlerait en chantant. Où tout le monde serait bienveillant et où il ferait tous les jours beau. Un monde idéal. Parfait où les rêves deviennent réalité. 
La vie de Sebastian tourne tout autour du jazz. Une passion dévorante qui le pousse à vouloir ouvrir un jour son propre club.
Sebastian est un pianiste frustré de voir son club favori, l'un des clubs historiques de Los Angeles, inspiré du fameux Lighthouse Café (qui a vu défiler les plus grands de Charlie Mingus à Miles Davis), transformé en bar à tapas et à samba.
Mia, elle, brûle de passion pour le cinéma. Mais les places sont chères à La la land. Il y a beaucoup de candidates et peu d’élues.

Herman’s habit

Le film de Damien Chazelle, jeune surdoué du cinéma américain de 33 ans seulement, est un véritable hymne au jazz, signé du jeune compositeur et ami de lycée de Damien Chazelle, Justin Hurwitz. La La Land sort clairement du lot des films sortis ces 20 dernières années, car on avait rarement vu une comédie musicale et sentimentale aussi réussie, et pouvant parler à tout le monde, amateurs du genre ou pas.

City of stars

4-sebastian_ryan_gosling_sur_les_docks_quelque_part_du_cote_dhermosa_beach._credit_linus_sandrenm6_video.jpg
Sebastian (Ryan Gosling) sur les docks, quelque part du côté d’Hermosa Beach. Crédit Linus Sandren/M6 vidéo

City of stars, « la ville des étoiles », en français, une ballade chantée par un Ryan Gosling marchant seul, un chapeau à la main dans la lumière rose orangée d’un coucher de soleil sur les docks, quelque part du côté d’Hermosa Beach, station balnéaire de la banlieue de Los Angeles, est l’un des tubes de la BO.
La La Land est un film profondément mélancolique, et qui s'assume comme tel. Damien Chazelle ne cache pas avoir été très inspiré par la filmographie de Jacques Demy, qu'il associe à l'âge d'or du cinéma. Pour Mia qui enchaîne les auditions sans lendemain, la route est encore longue…

Planetarium
 
4-sebastian_et_mia_dansant_sur_le_plafond_du_planetarium_du_mont_griffith_clin_doeil_a_la_magie_disney._credit_linus_sandrenm6_video.jpg
Sebastian et Mia dansant sur le plafond du planétarium du mont Griffith, clin d'oeil à la magie Disney. Crédit Linus Sandren/M6 vidéo

Sur la musique de la scène du Planetarium du Mont Griffith, Sebastian et Mia rejouent une scène culte de Moulin Rouge, de Baz Luhrmann dans le ciel étoilé de Los Angeles…
Un pur moment de bonheur visuel. A la manière de Julie Andrews dans Mary Poppins qui vole dans le ciel londonien avec son parapluie, les deux tourtereaux incarnent par leur valse en lévitation tout l’esprit féerique des comédies musicales de Disney.
Mia et Sebastian sont au mitan de leur amour. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. C’est l’été et la vie leur sourit comme elle sourit aux amoureux.
Mais au hasard d’une soirée, Sebastian tombe sur un musicien avec lequel il avait joué il y a quelques années. Ce dernier lui propose de remplacer le clavier de son groupe défaillant.
D’abord opposé à l’idée, il va changer d’avis voyant là, pour l’instant, l’occasion de se faire un peu d’argent. Mais Sebastian ne se doute pas que le succès va être au rendez-vous.

Start a fire, John Legend

Dans le même temps, Mia n’y arrive toujours pas et la première de son one woman show sur lequel elle fonde de gros espoirs est un flop total. Même Sebastian, trop accaparé par ses répétitions et les sollicitations, est absent. Un coup dur pour Mia et le début des premières lézardes dans leur amour sans nuages jusqu’alors.

Mia & Sebastian theme
 
Mia est rentrée chez elle, à Boulder City, dans le Nevada. Quelques jours se sont écoulés. Sebastian déprime. Il reçoit un soir un appel suite à un casting qu’avait passé Mia quelques semaines auparavant. Les recruteurs pour une grosse production dont le tournage se passera à Paris, clin d’œil à Funny Face (Drôle de frimousse) de Stanley Donen au passage,  veulent absolument la revoir. N’écoutant que son cœur, Sebastian fait la route jusqu’à Boulder pour aller chercher Mia et la persuader de se présenter à ce qui est peut-être la chance de sa vie.  Mia a le moral au plus bas. Sebastian lui fixe un ultimatum. Demain matin, il sera devant la maison familiale à 8 heures pile. Et n’attendra pas une minute de plus.
On dit souvent que la nuit porte conseil. Mia est au rendez-vous. Retour à Los Angeles des deux tourtereaux.

The fools who dream
 
Emma Stone chante The fools who dream : "les idiots qui rêvent"…
Le casting a confirmé les premières impressions. Mia a été engagée. De nouvelles perspectives s’ouvrent à elle mais le tournage à Paris va l’éloigner quatre mois de Sebastian.
Qu’adviendra-t-il ? Mia va-t-elle enfin percer ? Leur amour sera-t-il plus fort ? Autant de questions en suspens…
En janvier 2017, lors de la 74e cérémonie des Golden Globes, La la land  reçoit un record historique de sept récompenses, avant d’être nominé quatorze fois pour les Oscars, égalant ainsi le record historique d’Ève, de Joseph Mankiewicz en 1950 et de Titanic, de James Cameron en 1997.
La la land remporte seulement (pourrait-on dire) six trophées, dont ceux du meilleur réalisateur pour Damien Chazelle et de la meilleure actrice pour Emma Stone, ainsi qu'une double consécration pour le compositeur Justin Hurwitz (meilleure musique et meilleure chanson originale pour City of stars).

L’histoire de Mia et Sebastian a pris une tournure inattendue. Un premier gros contrat et la perspective de se faire connaître a enfin récompensé la persévérance de Mia.
Puis le film, au prix d’une ellipse de plusieurs années, nous fait faire un bond dans le temps.
Mia est devenue une actrice en vogue qui enchaîne les films et a son portrait sur les affiches publicitaires. Elle est aussi devenue maman d’une petite fille mais le père n’est pas Sebastian.
Un soir qu’elle se rend à un spectacle avec son mari, ils décident de changer leurs plans et de s’arrêter dîner. Le hasard les conduit au Seb’s. Un frisson envahit Mia qui s’aperçoit qu’elle est en fait dans le club de jazz de Sebastian. Lui aussi a accompli son rêve qui était d’ouvrir un hot club. Lorsqu’il s’aperçoit que Mia est là dans les premiers rangs, le même frisson traverse le corps entier de Sebastian.
Il s’assoit alors devant le piano et après de longues secondes d’hésitation se met à jouer le morceau de leur première rencontre…

Epilogue
 
Sous les notes de Sebastian défile alors un montage de toutes ces années manquantes : le tournage de Mia à Paris dans un chatoiement de couleurs et de références appuyées à l’âge d’or des comédies musicales et puis ce qu’aurait été leur vie s’ils avaient construit leur couple. Un montage émouvant façon film amateur sans paroles.
Ce que Damien Chazelle nous montre, c’est ni plus ni moins que l’humeur et les images qui traversent la tête de Mia et Sebastian à cet instant précis de leurs retrouvailles fortuites. Voilà ce qu’aurait pu être leur vie, nous dit-il. Et c’est véritablement bouleversant.
 
La la land, un film en DVD et Blue-ray disponible chez M6 vidéo.
BO de La la land disponible chez Interscope records.
 
 

 

Les dernières émissions

L'émission

West Side Story, Les Demoiselles de Rochefort, Mary Poppins, Hair ou Chicago... Elles enchantent depuis plus de 60 ans le grand écran et certaines sont rentrées dans la légende du 7e art. Cet été, les comédies musicales s'invitent sur RCF chaque week-end.

Le présentateur

Fabien Genest

Journaliste de presse écrite et producteur de radio, passionné de cinéma et musique fabien.genest@rcf.fr