Chanter pour mieux vivre la maladie de Parkinson

Présentée par

S'abonner à l'émission

La bonne idée

jeudi 11 avril à 7h52

Durée émission : 3 min

Chanter pour mieux vivre la maladie de Parkinson

© Pixabay

S'il n'existe pas encore de traitement pour en guérir, des méthodes peuvent aider à soulager les symptômes, comme le chant choral. Illustration à Paris en cette Journée Mondiale.

Aujourd’hui c’est la journée mondiale de la maladie de Parkinson. En France, on estime à 200.000 le nombre de personnes touchées par cette maladie neuro-dégénérative, qui se traduit par la lenteur des mouvements, la rigidité du corps et des tremblements au repos. Si on n'a pas encore trouvé le traitement pour en guérir, il existe pourtant des méthodes qui peuvent soulager les malades. Et ça passe notamment par le chant.

Chanter pour mieux vivre la maladie. C’est ce que propose Jeanne-Marie Boutry. Cette retraitée n’a pas été prof de chant, mais elle a toujours aimé se produire en chorale. Une activité qui fait aussi bien travailler l’esprit que le corps. Et c’est sur l’impulsion de son mari, atteint de Parkinson, qu’elle a décidé de lancer il y a six ans, une chorale spécialisée dans le 12ème arrondissement de Paris.

Une formation qui comprend une cinquantaine d’élèves, dont 20 malades, mais aussi des personnes malvoyantes. Les cours sont assurés par Hervé Selcal, chef d’orchestre et pianiste de jazz. Ils se fondent  au départ sur des chants traditionnels martiniquais, le belé. Des ateliers qui stimulent ce qui peut être encore fonctionnel. 

La chant-thérapie, une façon de mieux vivre cette maladie. Mais ce n’est pas la seule piste. D’autres techniques sont aussi possibles, comme le yoga, l’aquagym ou le théâtre. Autant d’activités à retrouver le site www.franceparkinson.fr.

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 7h52 et 12h52

Chaque jour une bonne idée ! Vincent Belotti fait le tour des solutions et initiatives positives qui améliorent notre quotidien et qui changent la vie !

Le présentateur

Vincent Belotti

Ado, Vincent écoutait dans son lit les voix de la nuit, espérant un jour passer de l’autre côté du transistor. Après avoir couvert l’actualité pour RCF Haute-Savoie puis RCF Lyon, il a animé A votre service puis Ca va mieux en le disant. Avec C’est aussi de l’info une nouvelle aventure commence. Mais il n’abandonne pas sa collection d’appareils de TSF des années 30 à 50.