Cohésion des territoires

Présentée par

S'abonner à l'émission

Un mot, un jour

mardi 25 février à 8h55

Durée émission : 4 min

Un mot, un jour

La cohésion des territoires, voilà une formule heureuse qui mérite qu’on en radiographie chacun des éléments

D’un côté donc, la cohésion qui vient du verbe latin cohaerere, adhérer ensemble, mot entré tardivement en français, en 1740, et relevant bien de cette dynamique qui consiste à se sentir associés et faisant partie d’un même ensemble. Et de l’autre côté plus concret, le territoire où l’on reconnaît bien le mot terre.

DANS LE FOND, NOS ANCÊTRES ÉVOQUAIENT LEURS TERRES, MAIS CE N’EST PAS LA MÊME CHOSE QU’UN TERRI-TOIRE

Du latin territorium, dérivé de terra, terre, de là est donc venu « territoire » attesté en 1278, en tant qu’« étendue de pays formant une circonscription politique », C’est ensuite dans nos premiers dictionnaires qu’on retrouve la mention du mot, avec par exemple chez Richelet le fait que c’est d’abord un en terme spécialisé. En voici sa définition : « C’est l’étendue de la juridiction d’un Juge. Exemple : Le juge d’un tel lieu connoîtra de ce crime en première instance par ce qu’il s’est fait dans l’étendue de son territoire. » Ainsi la terre est-elle une possession, et un territoire, un secteur de pouvoir.

Cela étant déjà en 1680 on constate un sens figuré, qui a d’ailleurs disparu de l’usage moderne : il s’agit de ce qu’on appelait alors le « bas territoire ». « Mots burlesques, précise Richelet, pour dire la terre, le monde ». Et de donner un exemple tiré de Rondeaux : « En aigle un jour dans ce bas territoire Jupiter prit un jeune garçon ». On ne peut parler encore de « territoire aérien » pour Jupiter, mais celui-ci sera attestée dans le Larousse mensuel de 1916, tout comme on évoquait déjà un « territoire maritime ». En fait, dès le XVIIIe siècle le territoire désigne couramment une étendue rassemblant un groupe humain, une collectivité politique nationale. Et l’on parle alors du territoire de son pays. Mais la médecine a aussi aimé ce mot…

Eh bien ont été par exemple déterminés des « territoires d’élection » pour telle maladie de la peau, mais également des « territoire de régénération » c’est-à-dire des régions de la peau capable de se régénérer. Avec des phénomènes surprenants chez les batraciens. On sait ainsi que les tritons peuvent régénérer certains de leurs appendices, les pattes et la queue. Bon, pour nous, si on nous coupe un pied, pas de territoire de régénération. Bon, mais à dire vrai je n’ai pas tellement envie de ressembler à un triton…  

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h55

Jean Pruvost, lexicologue passionné et passionnant vous entraîne chaque matin dans l'histoire mouvementée d'un simple mot !  

Le présentateur

Jean Pruvost

Chroniqueur de langue à RCF depuis 2011, Jean  choisit chaque jour un mot de l’actualité, pour l’intense plaisir d’en partager la saveur, en ouvrant les dictionnaires de sa bibliothèque qui en compte dix mille… Explorer ensemble les mots, c’est construire des harmonies. Jean aime aussi marier les mots et les notes sur sa guitare.